jeudi 7 mai 2015

JCP - Un tiens...

La soif de l'or*

Li-Wan le vieux marchand
Aimait beaucoup l'argent
Qui remplissait ses coffres.
Mais de la soif des ogres
Il voulait tant et trop
Qu'il ne trouvait repos.

Par les dieux implorés
Dix mille pièces d'or
Adoucirent son sort -
Et son rêve doré.

- Est-ce bien suffisant
Que ces quelques centimes ?
Disait le richissime
Aux grands dieux se plaignant.

Ce qu'il toucha dès lors
Se transformait en or
Mais il vit tôt sa fin
Car il mourut de faim.

Un tiens dit-on vaut mieux
Que deux promis des dieux**.

* Adaptation déviante d'un conte Zen.
** Adaptation rimante du vieux dicton :
"Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras".

8 commentaires:

  1. J'ai aussi entendu dire que: Qui veut les moyens meurt de faim :)
    Joli poème, JCP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Les moyens, tous les moyens appartiennent à la Reine !".
      Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll
      Merci, Végas.

      Supprimer
  2. les dieux sont bien disposés, taquins ou féroces, mais leurs leçons en général sont sans appel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'ailleurs la fin des temps - dit-on - viendra du courroux des dieux.
      En fait, le conte zen original met en jeu un roi et un mage...

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup cette adaptation d'un conte zen .J'affectionne particulièrement la philosophie de ces contes orientaux :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les relis fréquemment, ils sont toujours pleins d'enseignement.

      Supprimer
  4. Bien rythmé et musical ce conte-poesie...Merci JCP !

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".