mardi 12 mai 2015

Zoz - Reflets

~ un ciel liquide file sous quelques pierres
se brouille au détour d'un morceau de bois
quelques herbes s'y mirent au passage
un caillou s'y noie
l'air à peine s'étire
l'été paresse
écho liquide, ciel d'eau ..

zoz..

17 commentaires:

  1. ah ! même si la photo a été prise mi avril dans le Lot, je comprends qu'elle ai pu t’inspirer cette ode estivale :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai essayé d'être le plus fidèle possible à ta consigne... Tisseuse - pas facile pour moi d'écrire selon « du physique concret ». Mais j'ai réussi à décrire une atmosphère à partir de ton image, je pense.

      Supprimer
  2. écho liquide, ciel d'eau... je m'y suis noyé et c'était bon, zoz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Vegas, toujours apprécié ta lecture fidèle sur mes mots, merci !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci pour ta lecture et ton mot Chri.

      Supprimer
  4. Très beau, Zoz. Une vision estivale qui fait rêver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Lorraine, on aurait envie d'y rester longtemps . . .

      Supprimer
  5. Petit ruisseau en sous bois, assis sous une ombre légère, eaux calmes, chaleur repos, on y est...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci JCP pour ta lecture et ton mot, au plaisir !

      Supprimer
  6. Comme un grand verre d'eau fraîche ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Clémence pour ta lecture et surtout ton mot.

      Supprimer
  7. c'est très joli, fluide, pur, comme le''ciel liquide qui file''J'aime beaucoup ta plume concise et riche..:o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un gros merci Mamily pour ton mot. C'est vrai que j'écris « court ». :o) À chacun sa plume !

      Supprimer
  8. Pardon, mais non.
    Tu sais mieux faire qu'un commentaire.

    A la prochaine... ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;o) Cher Tiniak, tu parles de quoi ? - de mon écriture « courte » ?
      Heureuse de te lire ...

      Supprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".