jeudi 15 septembre 2016

Marité - Chaque paysage est un état d'âme

Une certaine étoile.

Qu'il me serait doux parfois de rejoindre l'astéroïde B 612 ! Vous savez : la planète du Petit Prince. Abandonner ma vieille écorce pour arrêter de ressembler à un champignon. Pour arrêter de tourner en rond. Pour m'occuper enfin de choses sérieuses : l'aider, par exemple à éliminer les mauvaises graines, les graines de baobab entre autres. Pour qu'elles n'empêchent pas les graines de petites fleurs toutes simples de pousser.

J'aimerais qu'il me présente la plus belle de ses fleurs : la rose, sa rose, l'unique. Et je le promets : je n'emmènerai pas de mouton. Même dans une caisse. Pour qu'il ne soit pas tenté de manger la rose.

Et puis admirer chaque soir quarante quatre couchers de soleil. Ce serait magique n'est-ce pas ? 44 couchers de soleil rien que pour moi. Et le Petit Prince bien sûr quand il m'aura apprivoisée.
Parce que je ne veux rien tant qu'être son amie.

Mon paysage : un ciel d'été où brillent des milliers d'étoiles. Je sais que dans l'une d'entre elles, vit le Petit Prince et sa rose. Je ne cherche pas cette étoile là parce que"l'essentiel est invisible pour les yeux. On ne voit bien qu'avec le cœur." Je ne suis pas triste parce que je sais qu'elle existe.

4 commentaires:

  1. Arpenteur d'étoiles15 septembre 2016 à 18:54

    tu as raison, c'est sérieux de ne plus tourner en rond et d'aller dans l'ailleurs ... c'est ton côté petite princesse :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi ? Une petite princesse ? Même pas le quart du tiers d'un côté l'Arpenteur ! Mais merci pour ton com. Amusant.

      Supprimer
  2. Quelle bonne idée d'aller se ressourcer avec le Petit Prince !

    RépondreSupprimer
  3. Merci ! Je trouve qu'il n'y a pas plus beau livre que celui de St Ex. Chaque fois que je le relis, je ressens les mêmes émotions. Ce livre m'enchante par sa simplicité, la tendresse qui en émane. Oui, pour moi, il est un beau paysage de l'âme.

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".