mercredi 14 septembre 2016

Stouf - Chaque paysage est un état d'âme

Rien à voir

Il pleuvait ce jour, l'eau était froide, le vent qui la portait l'était tout autant et je portais moi même un k-way « à l'ancienne ». Normalement Bertrand aurait dut être là qui me klaxonnerait dans son taxi, il ouvrirait sa porte et viendrait me prendre le bras afin que nous partions vers la campagne. D'un seul coup des milliers d'effluves me croustiraient le nez, mon cerveau qui avait eu des yeux avant, se souviendrait de plein d'images et une bonne boustifaille chez Georgette, le restau au bord de la rivière avec mon pote Bertrand, aurait conclut l'affaire (surtout son Bojolpif à Georgette).

Mais je ne puis continuer ce sujet car je m'en fiche absolument et je suis complètement aveugle à tout dans mon âme d'aujourd'hui.

Salut.
Merdre...elle est où la porte de mon immeuble ?

3 commentaires:

  1. Normal. Le Beaujolpif n'est pas vraiment recommandé. Pour ça. Je ne sais même pas si on y verrait les vignes de Beaujolais. Et pourtant, c'est bien beau une vigne... (Du Seigneur o;)))

    RépondreSupprimer
  2. Arpenteur d'étoiles14 septembre 2016 à 17:09

    "être aveugle dans son âme" cela arrive bien souvent (et la porte de l'immeuble que l'on ne trouve pas, pour en sortir ...)
    et pour le beaujolpif, je suis bien d'accord :o)

    RépondreSupprimer
  3. stouf
    Ben tien,en parlant de vigne,celle du mur de chez moi est magnigique (Chasselas à manger aux desserts du mois). Pas d'Erysiphe necator responsable de l'Oïdium de la vigne,pas de traitement l'hiver dernier ni de coup de sécateur derrière le troisième oeil de la branche (celui de la méditation) ni de mildiou,rien. Et une récolte magnifique cette année...on va se régaler en famille !!! Faire les vendanges dans le Beaujolais quand t'as vingt piges...c'est cooool ! Et puis avec mon pote Jacques l'aveugle nous partirons Vendredi sur sa plage naturiste préférée avant qu'il fasse froid et il aura tout un paysage olfactif avec la mer,les moules,les algues et les nanas nues qui passent. Pour l'hiver où il dit que c'est pas pareil.

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".