mardi 18 octobre 2016

ABC - Ce matin trois cheveux blancs

Trois cheveux hésitants avançaient lentement vers la porte de l’âge,
Le premier chuta avant de l’atteindre, tourbillon d’automne,
Le second grisonna en s’approchant, prémices de l’hiver,
Le troisième blanchit en franchissant la porte, première neige.

Sous les bourrasques du vent
Je fais un pied de nez au temps
En comptant mes cheveux blancs

Je refuse le premier,
Je snobe le second,
J’accepte le troisième

Ma grand-mère disait que :
Blancheur et sérénité entrouvrent la porte de la sagesse !!!

9 commentaires:

  1. Si on commence à couper les cheveux en quatre, je boycotte les thèmes !

    RépondreSupprimer
  2. stouf (nouveau...papy)
    Ben ça "tombe" bien,je viens d'offrir un ABC d'air à ma chtite fille et à la lettre C je lui raconterai ton histoire. Mais certainement que je changerai un peu les phrases,puisqu'elle n'a que cinq ans et qu'elle comprendrait pas tout. ;o)

    RépondreSupprimer
  3. Trois cheveux blancs coupés en quatre, tu n'y songes pas sérieusement, il faut prendre le temps de vieillir tout de même !!!

    RépondreSupprimer
  4. On dirait que les cheveux blancs ont gagné... Ce qui prouve bien qu'il ne faut pas dépenser son énergie à lutter, mais plutôt à profiter :-).

    RépondreSupprimer
  5. Les femmes arrêteront de se teindre les cheveux quand les hommes ne feront plus de plaisanteries pas drôles dur leur âge...et quand être jeune ne sera plus forcément une condition pour garder certains emplois...
    On est loin de la sagesse de ton texte, ABC !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  6. stouf (néod'jeune)
    Han...j'en ais marre de ce blog de ch'veux blancs,vivement qu'on leur retire les retraites et qu'ils soient un peu obligés d'aller rebosser du cibolos,les momies !

    RépondreSupprimer
  7. Étant tout blanc du cheveu, je suis donc tout à fait sage.

    RépondreSupprimer
  8. Arpenteur d'étoiles20 octobre 2016 à 15:52

    un texte sage mais pas tant que ça au fond !
    on lutte contre l'âge qui vient et puis parfois on s'en moque ... et ce que ta grand-mère disait était plein de sagesse et de vérité !

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".