mardi 4 octobre 2016

Mel - En un soir chaud d'automne


Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne
On cherche quelques mots qui ne seraient pas monotones
Fidèle à l'atelier, on les écrirait bien
Rouge, jaune, doré, en voilà des petits grains

En un soir chaud d'automne, tant se laisser bercer
Par la brise légère et la feuille envolée
Les mots s'enfuient déjà, c'est la morte saison
On regarde l'hiver qui pointe à l'horizon

Tant se laisser bercer pourvu que l'on s'en sorte
A force de marcher, on est déjà si loin
Un jour il faudra bien pourtant fermer la porte
Mais nous ne savons rien du fabuleux destin

Pourvu que l'on s'en sorte et qu'on dévore encore
De nos yeux ré-ouverts le ciel couleur de feu
Le visage s'éclaire devant un tel décor
On a un peu de temps avant de devenir vieux

Où lire Mel 

7 commentaires:

  1. L'automne est propice à la mélancolie. Songer au temps qui passe amène de charmantes rimes

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ta façon de dire la morte saison et le temps qui passe, inexorable.

    RépondreSupprimer
  3. Faire rimer la mélancolie, ça me connaît un peu. Mais l'automne reste malgré tout une si belle saison. Merci Vegas et Lorraine.

    RépondreSupprimer
  4. Arpenteur d'étoiles7 octobre 2016 à 18:30

    mélancolie, nostalgie et l'automne vont si bien ensemble et ton poème est très beau et émouvant

    RépondreSupprimer
  5. très jolie forme d'écriture pour ce poème tout doux

    RépondreSupprimer
  6. J'aime le charme prenant de ton poème

    RépondreSupprimer
  7. je ne sais écrire qu'avec des mots simples mais j'aime quand ils font comme une musique. Merci Arpenteur, Tisseuse, et Arthur.

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".