mardi 13 décembre 2016

Andiamo - Un plat difficile

Noël au balcon... De poitrine une fluxion !

C'est NOËL ! Alleluiah ! Les rues endimanchées, les flocons qui voltigent (vous avez remarqué, les flocons voltigent toujours), les sapins enguirlandés, comme vous quand vous ne prenez pas les patins.

Il faut avouer que c'est tout de même casse pieds (dans mon blog je suis moins poli, mais là on ne se connaît pas), surtout quand on fait le réveillon chez soi :
- Le repas onéreux,
- La belle mère envahissante,
- Des dépenses somptuaires en faveur d’adoléchiants boutonneux, et pas toujours méritants,
- ETC... ETC.

Alors voilà, vu m'n'âge avancé, j’ai décidé de vous faire bénéficier de mon IMMENSE expérience dans le domaine du : comment emmerder ceux qui voudraient vous emmerder !

1) Les mômes des autres… Ils sont un peu comme les pets, il n’y a QUE les siens que l’on supporte !
Vos amis, sœurs, frères, etc., vont débouler avec leurs chiards, pour le sempiternel repas de Noël... Noël, sonnez z'haut bois, résonnez musettes, à propos de musette attendez un peu avant d'en prendre une hein ?

Des modèles ! Les mômes de vos frangines et frangins, studieux en classe, polis, ne parlant que si on les interroge. Alors que les vôtres n’en foutent pas une rame, doivent être rappelés à l’ordre pour dire bonjour, coupent la parole aux adultes, mangent comme des gorets : des mômes normaux en somme !

Quoi de plus énervant ? Les parents sont là, étalant les résultats scolaires, montrant comment leur dernière sait bien placer ses mains en couronne. Pensez ! Quinze jours qu’elle pratique la danse « classique » ! Elle est douée, nous a affirmé son PROFESSEUR, lâche l’autre conne de belle-sœur en faisant sa bouche en cul de poule !

Ah ! Ça agace, et il y a de quoi, je vous comprends, je suis passé par là !
Alors voilà, suivez LE conseil d’Onc’ Andiamo.
Laissez les parents étaler les prouesses de leur progéniture acnéique, les gamins jouent ensemble dans la chambre des enfants… Au docteur ? Peut-être ! Allons c'est bon pour l'acné justement.
Puis au bout d’une demi-heure, prenez l’air le plus détaché du monde et déclarez :

- Nous revenons d’un voyage dans les Caraïbes. Patrick et Charlène ne sont pas bien, nous avons pris rendez-vous avec le professeur Mollard, le spécialiste des maladies tropicales, car nous craignons beaucoup, surtout avec le choléra qui sévit dans ces régions en ce moment…

Et là, vous verrez la tronche des deux abrutis virer au vert. Ils prétexteront une casserole de lait oubliée sur le feu et appelleront leurs chers anges, leur intimant l’ordre de se rhabiller et de partir au plus vite !
- Vous ne voudriez pas que notre appartement parte en fumée ?
- Ben non !
- Alors on rentre ! N’embrassez pas vos cousins, et excusez-nous, une autre fois peut-être ? Et tenez nous au courant, ça n’est peut-être pas aussi grave !

Et hop ! Partis. Bien sûr vous n’aviez pas préparé un repas pour huit personnes, seulement pour vous quatre… On est si bien en famille !
La belle-doche qui rapplique pour le réveillon de Noël ?
Une fouineuse qui colle son pif partout ? Plus envahissante qu’Attila, qui en comparaison ferait figure d’invité recommandable ?

Encore une fois LA solution :
Nul besoin de l’inviter pour Noël, de toutes façons elle sera là ! Avec son lot de cadeaux à la con : les cubes en bois avec en imprimé l’alphabet pour votre gamin de dix ans, une dinette en plastique recyclé pour l’aînée de douze ans, qui a lu et relu le Kama-Soutra depuis belle Burette !
Les sempiternels boutons de manchettes pour vous, alors que vous ne portez QUE des sweet-shirts ou des polos.
Et enfin LE parfum à 4,95 pour votre chère et tendre qui finira dans les gogues comme les précédents !
Alors voilà : tendez une corde (assez solide) dans l’escalier de la cave, dévissez l’ampoule du dit escalier, quand jolie maman sera là, au moment de passer à table, déclarez lui d’un air sournois :

- Jolie maman, si vous choisissiez le vin devant accompagner la dinde ? Je connais votre goût exquis, pour le choix des crus. (il n’y a pas de contrepèterie)
Flattée la belle-doche ! Tu penses, elle en mouille sa culotte !
- C’est trop d’honneur mon gendre ! Rétorquera-t-elle d’un air faussement modeste.
Ouvrez lui alors la porte de la cave, appuyez sur l’interrupteur, prenez votre air le plus con (ça ne devrait pas poser de problèmes, j’y arrive parfaitement).
- AH ! L’ampoule est grillée …

Puis effacez vous, en déclarant de votre timbre le plus suave :
- Après vous chère MÂÂÂME !
Jolie maman descend… Et BADABOUM, un joli " roulé-boulé " avec sac de plâtre à l’arrivée !
Dispensez-vous tout de même du :
- Et voilà jolie maman : c’était votre bûche de Noël ! Ce serait tout à fait déplacé.

Alors heureuses et heureux ? On dit merci qui ?

Où lire Andiamo

16 commentaires:

  1. Les prochains repas vont être plus (chiants) calmes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais mis un com. Et pfuuuuttt parti !
      Bon et bien j'ai donné quelques astuces afin de les rendre plus marrants !

      Supprimer
  2. Je te reconnais bien là, tonton Andiamo !
    Tout en romantisme et délicatesse... Et là il ne s'est pas lâché, les amis, mais sur son blog...c'est autre chose !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  3. Tu es comme Dieu Célestine belles châsses, tu reconnais les tiens. ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh...non.
      Tout mais pas dieu.
      je sature !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Tu devrais écrire n guide pour les 'gendre" tu aurais sûrement de précieux conseils!!mdr
    Allez Bonnes fêtes à toi et ta famille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mot "gendre" est assez joli, par contre "bru" hein ?

      Supprimer
  5. décapant à souhait !
    :)

    bienvenue à toi chez les Impromptus, Andiamo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tisseuse, le lieu est accueillant merci à vous tous. ];-D
      Et merci à Célestine belles châsses qui m'a introduit... Si j'ose dire.

      Supprimer
    2. de rien, mon roudoudou
      Tout le plaisir est pour les lecteurs !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Tu n'y vas pas de main morte Onc'Andiamo ! Sûr que si on suit tes conseils - avisés ? - on aura une paix royale pour les fêtes. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et surtout pour les suivantes... Belle Doche échaudée, craint l'escalier ];-D

      Supprimer
  7. Une véritable recette de cuisine, le plat est savoureux; on en redemanderait... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je découvre les impromptus grâce à Belles châsses (Célestine) Et j'aime beaucoup !

      Supprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".