mardi 27 décembre 2016

Stouf - Trêve

Le noël des nains.

Je me souviens du bon temps où notre joyeuse maisons était envahie de nains rigolards et festifs. Chantal Goya et Dorothée venaient chanter dans le microsillon et les ballons complètement gonflés à l'hélium voletaient gaiement au dessus des têtes.

Tout était au top... hip hop, les autres parents et Christine et moi avions tout préparé depuis des semaines, après de nombreux conciliabules et des pourparlers tout à fait de ce qu'il y a de plus secret.

Riton ( Eric le vieux de 14 ans ) s'occupait de la sono et nous le payons alors quinze francs pour la journée de 14 à 19 heures.

Gros René ( le parent qui avait la plus grosse voix pour faire ah ah ah ! ) devenait papa Noël, Sofia la maman vétérinaire du zoo nous avait trouver des reines et Jacquotte la boulangère ( maman de bouboule qui mangeait trop de gâteaux ) nous avait fait les 200 kilos de bonbons à moitié prix.

Les nains, dont Claudine notre fille faisait bien sur partie, s'éclataient comme des dingues et il ne faisait point froid pour un 15 Juillet de noël et Robert le maître nageur (un autre parent ) leur dit que la piscine était ouverte. Ils firent tous « Houaiiii ! » et plongèrent tout habillés dans la flotte.

Quelques mamans firent la gueule, mais pas trop.
- Tiens, ben c'est qui c'ui là ?
Un type bizarre, avec une grande barbe et un grand chapeau, qui fumait la pipe d'herbe simple, arriva tout à coup.
- Bonjour, je suis Gandalf le magicien artificier et je vais vous faire un putain de feu d'artifice et auriez vous l'amabilité de lire monseigneur Tolkien s'te plait ?
Là... il fait tout péter et c'est vraiment beau. Des milliers de lumières luisent, scintillent, poudroient, pirouettent, cacahuètent !

Il est ou le chat, il pleut et il n'est pas content.
Extinction des feux... noël 2016, plus personne.

Claudine est grande et vit à New York avec son mâle et des nains qui parlent à peine français, ils viendront peut-être en juillet, Christine est DCD et moi ?

Bof...


2 commentaires:

  1. stouf gonzesse
    Ici... je tiens à ajouter, en fin 2016, qu'en réalité vraie, toutes les personnes dont je papote tranquillement avec vous dans mes textes ne sont que pures illusions, justes des ébauches de personnages que mon ami Denis Podalydès m'aide à mettre en scène à la comédie française. De plus, je suis une femme Australienne qui a du mal avec votre ortografe et qui retourne maintenant dans son pays. Bye chao arivéderchi дерьмо (ça porte chance).

    RépondreSupprimer
  2. Arpenteur d'étoiles5 janvier 2017 à 14:59

    j'aime beaucoup ce texte et cette histoire ou la vie (vraie) doit être aussi un peu présente ...tendre et drôle et Gandalf me plait énormément ... quant à l photo du chat devant la fenêtre, c'est une réalité ... mais on ouvre toujours la fenêtre pour qu'ils puissent rentrer

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".