dimanche 19 février 2017

Tiniak - Elle regardait les flammes

RESPECTORANT

Sans trop rien en laisser paraître
alternant devise et question
lui faisais la conversation
les yeux pris dans sa silhouette
(délictueusement honnête
à dégarnir
de leurs arabesques les portes d'Agadir)

Elle enchaînait les cigarettes
au train de ses effervescences
sur les rails de la confidence
jetés sur d'obscures saynètes
(tableaux graves au tranchant net !)
où des fantômes
anéantissaient de l'amour les purs arômes

À l'écouter parler sans heurts
soudain, je me trouvai à court
d'esquives polies, de détours...
Me cuisinant à la vapeur
un feu de forge à l'intérieur
léchait mon âme
Puis j'entrevis comme elle regardait les flammes

Où fondre comme la guimauve sur un brin de fille...

2 commentaires:

  1. Arpenteur d'étoiles19 février 2017 à 22:01

    elle regardait forcément tes flammes à toi, de ton feu de forge pris dans ssa silhouette :o)

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".