lundi 29 mai 2017

Laura Vanel-Coytte - Couleurs primaires ... et sentiments

Bleu comme les nus de Matisse que j'ai aimé au Cateau-Cambrésis, à Lyon, à Nice
Bleu comme la blouse du fermier de Paul Cézanne, l'oiseau de Braque
Bleu comme les monochromes de Klein, les danseuses de Degas, bleu comme la femme lisant Une lettre de Vermeer, bleu comme le violoniste de Chagall, bleu comme le cheval de Marc
Bleu comme la femme au chapeau de Picasso, bleu comme le ruban de la jeune fille de Renoir

Rouge comme les poissons de Matisse dans leur bocal
Rouge comme mon poisson dans ma chambre de bonne
Rouge comme la route près de Menton de Monet, le chapeau de la fille de Vermeer
Rouge comme la jupe de Picasso, rouge comme l'harmonie de Matisse
Rouge comme le béret de la femme de Picasso, rouge comme les toits de Pissarro

Jaune comme les danseuses de Degas, la maison de Van Gogh à Arles
Jaune comme le turban de la femme de Renoir, les vaches de Franz Marc
Jaune comme le fauteuil de la femme de Picasso, la ferme du Pouldu de Sérusier
Jaune comme l'harmonie de Matisse, l'œuf soleil de Vladimir Kush
Jaune comme les iris de Monet, la ville de Schiele, le vase de tournesols de David Hockney

4 commentaires:

  1. Quelle jolie visite dans nos oeuvres d'arts préférées, Laura.
    J'aime énormément tes choix.
    Merci
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  2. Il semble bien que ce musée n'ait pas de sortie ! Ou alors c'est qu'à l'issue des primaires les trois couleurs sont ex-aequo : les peintres battent la campagne et les coeurs la chamade ?

    RépondreSupprimer
  3. cet cependant c'est un grand mystère que Claude Monet ai pu peindre de telles merveilles comme les Nymphéas avec une cataracte si prononcée...

    RépondreSupprimer
  4. J’adore ce poisson incongru (cherchez l’intrus) dans la chambre de bonne

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".