mardi 23 mai 2017

Laura Vanel-Coytte - Fumer comme un crapaud

Ma première cigarette

Ma première cigarette
Comme ma première amourette
M’est montée à la tête.
Comme j’étais bête ! 
Puis je suis partie en quête
De ma deuxième historiette
Il s’est monté la tête 
Qu’il était bête !
Après c’était la cueillette
Je leur contais fleurette
Ils se montaient la tête
Qu’ils étaient bêtes !
Mais après la chambrette
Proprette mais tristounette
Il a fallu que j’arrête
Un moment mes pirouettes
Il faut que j’admette
Que j’avais été bête
En fait, une vraie carpette
La blondinette !
Un moment, j’ai été ascète
Il a fallu que je me remette
Avant d’être prête
A me venger de cette défaite
Je les menais à la baguette
Puis à la braguette
De conquête en conquête
Je faisais la coquette.
Un jour, j’ai perdu la tête
Pour un fumeur de cigarettes
J’étais une marionnette, une soubrette
Entre ses mains expertes
J’ai aussi été malhonnête
Jouant la vedette pompette
Dans des buvettes
Avec des séducteurs d ‘opérette.
Il a fallu qu’il me rejette
Pour que je me lance bille en tête
Dans une histoire gentillette
Qui ne valait pas tripette.

5 commentaires:

  1. En fait tes conquêtes
    N'étaient point empêchées...
    De l'aiguillette . ];-D

    RépondreSupprimer
  2. Toutes ces rimes en 'ette' ça tourne la tête !

    RépondreSupprimer
  3. Voilà un poème qu'il est chouette !
    Tu es loin d'être une courgette
    Et tu pousses l'escarpolette
    Avec des grâces de fauvette.
    Tu diras que je me répète
    mais vraiment ton poème est chouette !

    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  4. Y aurait-il plus de coups fumeux que de coups fumants ?
    Tu donnes envie de réécouter ceci :

    https://www.youtube.com/watch?v=xHDGAKEnARI

    RépondreSupprimer
  5. Voilà qui me fait un dictionnaire de rimes

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".