mardi 2 mai 2017

Stouf - La loge

La loge de tati Danielle
ma tata bignole de Paris

Madame Fumeron notre institutrice on l'appelait Tamalou à cause de son teint de peau flavescent, ses jérémiades incessantes et sa propension à se plaindre incessamment de tout et de rien. Telle un chorège et ses liturgies maladiesques, elle nous gonflait dès le début du court avec toutes ses plaintes ambiguës concernant sa rate qui se dilatait de façon permanente ou son foi qui n'était pas droit. Je pense que c'est à partir de ces années là que j'ai aimé écouter du blues américain auquel je ne comprenais absolument que pouick mais dont la musique triste me détendait les nerfs.

Tout à coup elle se mettait à califourchon sur une chaise devant le tableau noir et nous haranguait, telle Lénine le vindicatif bolchévique (ouais … elle était communiste en plus, ce qui n'arrangeait rien ).

- Bande de jeunes puceaux de la vie, se mettait elle à éructer avec son odeur de bouche tout à fait désagréable ( ses problèmes de foi très certainement ), mais vous allez quand vous mettre à travailler à l'école … laissez moi vous affirmer que vous êtes nuls et que ça risque de durer si vous n'y mettez pas du vôtre.
Il faut bien avouer que pour ma part ça me foutait légèrement le bourdon mais j'ai jamais vraiment réussis à m'y mettre … au bossage des courts .
Après y avait la sonnerie et la sortie de cette prison ( mon royaume à moi le gosse liseur de Gilbert Cesbron ) et puis le goûter chez Tati Danielle mon amie la bignole de la rue de Tournon en face du sénat.
C'est simple, Danielle je la trouvais toujours calfeutrée dedans sa loge, la concierge priait en vain.

Elle priait Krishna, bouddha ou Jésus Christ, ça dépendait de son humeur. Ancienne dresseuse de lions à Médrano elle avait aussi fait une tournée mondiale grâce à une chanson très connue encore « Mon cul c'est pas les miches à Bardot, tout nu il est bien plus rigolo » et elle fumait un peu trop d'herbes que lui livrait Adil le gars sympathique et africain noir qui ramassait les poubelles derrière le camion poubelles dans sa rue le lundi matin.
D'un seul coup elle chantait avec Charles Aznavour dans le poste, la loge sentait bon le lilas de son parfum sur elle et aussi l'herbe d'Afrique, je buvais un chocolat Banania et c'était assez merveilleux à vrai dire. Après elle regardait mes devoirs du jour ou je n'avais encore rien écrit et puis elle parlait fort pour m'expliquer les trucs que me demandait madame Fumerons et les autres profs.

Danielle fut une sacrée intellectuelle, d'après son frère Max, elle était Physicienne quantique, certainement dans la coiffure et le chant … où un truc comme cela. Avant d'aller dans la résistance contre des gens qu'on appelait les nazis.

Le max faisait lui aussi partie d'une loge et il était maçon mais son air pas trop franc lorsqu'il avait bu du whisky écossais ne me laissait pas vraiment certain de ce qu'il me disait. Alors je préférais lorsque c'était Danielle qui me parlait de sa loge des « droits humains » parce que c'était mixte.

Elle m'a initié un jour avec plein d'autre gens et depuis ( depuis qu'elle est morte et enterrée au Père Lachaise, pas loin d'Edith Piaf ) je continu son histoire dans une obédience que je tiendrais pour moi … au cas où la Lepen serait élue par les gens qui ne se souviennent plus du passé ;o)

11 commentaires:

  1. A défaut de loge maçonnique (ta sœur) c'était une loge plutôt sympathique. ];-D

    RépondreSupprimer
  2. stouf
    Ah booon ... t'as fréquenter ma soeur ? Justement, elle a eu une fille d'un mec que dans la famille nous ne connaissions pas et qui les a laisser tomber tout de suite. Ca se trouve ... t'es presqu' un beau - frère alors. ;o))

    RépondreSupprimer
  3. Il faut lire en prenant son temps, beaucoup de subtilités de langage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. stouf
      Merci Bricabrac, c'est bien la première fois q'on me dis que je suis fine ... c'est vrai qu'à mon age je suis quelque-trés-peu empatée. ;oo)-

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ton texte Stouf. Les personnages y sont hauts en couleur et très bien campés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. stouf
      Tu sais qu'un jour j'ai rêver que je faisais du camping dans la même tente que Johnny Depp dans la forêt de Yosémite et qu'un gros ours brun ...

      Supprimer
    2. Il fallait pas emporter un pot de miel...

      Supprimer
  5. J'ai bien connu ta maîtresse d'école, nous étions à l'école normale ensemble... ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. stouf
      Commeneent ... t'as été normale un jour ? ;o)

      Supprimer
  6. Arpenteur d'étoiles7 mai 2017 à 17:02

    encore une fois un texte plein d'humour entre Tamalou, tatie Danielle physicienne quantique (cantique) ... grand moment :o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. stouf
      Et max qui fit le malin dans une série télé débilos que j'aimais bien. ;o)

      Supprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".