lundi 12 juin 2017

Arpenteur d'Etoiles - Une nuit gourmande

Le jeu de toutes les gourmandises.

L’été offrait le dais velouté d’un ciel sans nuage, piqueté des premières étoiles. Quelques voix lointaines venues du petit port caché par un ourlet voluptueux de la côte, montaient dans l’air du soir, soulignant un peu plus le calme du vieux parc. Un chat sorcier apparaissait et disparaissait dans les massifs ombreux. Une légère brise amenait par bouffées les notes adoucies d’un piano jouant du jazz.

Il avait dressé la table au bout de la terrasse que bordait la majesté souple et rectiligne des grands cyprès. Il avait choisi une nappe blanche très simple, tombant jusqu’à terre, et deux chandeliers d’argent. Puis il avait placé les nombreux verres, flûtes, timbales, avec un soin presque religieux, veillant à leur parfait alignement. Il avait enfin disposé des corbeilles de pain et de l’eau fraîche.

Il l’avait appelée la veille : " êtes-vous libre demain soir ? – oui – venez à la villa vers vingt heures – j’y serai – ah, ne mettez pas de parfum … s’il vous plait" Il avait entendu la légère hésitation, puis : "d’accord, à demain"
Il savait qu’elle ne s’attendait à rien, ce qui signifiait qu’elle était prête à tout.

Enfin, elle fut là. Diaphane apparition en robe de soie marine, une vapeur de cheveux blonds encadrant son visage ambré. Il l’installa sur une chaise à haut dossier et murmura à son oreille "je vous convie à la découverte de nous-même".

"Nous allons jouer à accorder nos vraies gourmandises. Vous avez devant vous une carte où sont nommés les vins et alcools dont nous disposons. J’ai ici autant de fromages portant chacun un numéro. Vous choisissez un numéro. Je vous donne le nom du fromage. Vous devinez le vin que j’ai imaginé pour lui. Si vous faites erreur, je vous embrasse où bon me semble. Si vous trouvez, vous faites de même avec moi. La règle vous convient-elle ? " Elle, dans un sourire sérieux : " Oui "

Le jeu commença.
Elle trouva sans hésiter le champagne blanc de blanc pour accompagner les dés d‘un parmesan de deux ans d’âge et elle posa doucement ses lèvres au bord de sa tempe, sur le fin réseau rieur du temps qui passe.
Il lui fut facile d’associer le comté et quelques noix avec un Château Chalon chambré : sa langue joua un instant avec le lobe d’une oreille.
Elle butta sur le cidre avec le camembert et il baisa le bout de ses doigts si longs. Puis il goûta l’intérieur de son poignet quand elle préféra un Aloxe Corton à un Chablis pour déguster un Brie à cœur. Il la laissa effleurer la veine bleutée de son cou lorsqu’elle perçut l’accord parfait Epoisses et Meursault.
Il eut sa revanche en appuyant sa bouche à la commissure de ses lèvres car elle ne sut marier le Stilton avec un vieux Xeres.
Puis elle osa un peu de Calvados avec un Livarot colonel et s’aventura sur le torse bronzé. Elle savait qu’un Chavignol ne pouvait qu’être à son aise avec un Sancerre et qu’un Pouligny Saint Pierre révèlerait toute sa grandeur d’âme avec un Pouilly fumé un peu vieux. Elle mordit la chair de son épaule.
Elle ne put se décider avec le Roquefort qu’enlaçait la subtile douceur du Maury, et il sut le goût de sa peau, juste à la naissance des seins.
L’Ossau-Iraty trouva naturellement son Jurançon et elle embrassa le creux de ses reins. Il pensait avoir porté l’estocade avec un fromage de brebis corsé, mais elle devina le muscat de l’île de Samos. Elle l’emporta enfin avec l’évidence d’un munster enchanté par un gewurztraminer vendanges tardives et une pincée de cumin.

Ils terminèrent avec un vieux banyuls sur un sorbet au chocolat amer.
Ils en savaient déjà beaucoup, et l’un sur l’autre et sur eux-mêmes.

Alors ils se goûtèrent tout entier et la nuit les enveloppa de sa douce magie.
La lumière du matin les trouva endormis dans un lit défait.
Le chat ronronnait paisiblement à leurs pieds.

17 commentaires:

  1. Excellent ! Le chat en civet avec un Châblis, œuf corse ! ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles16 juin 2017 à 17:39

      les fromages et les vins sont irrésistibles ... quant au chat en civet plutôt un Crozes Hermitage :)

      Supprimer
  2. Admiratif (et affamé) je botte en touche : un intrus s'est glissé dans cette liste. Sauras-tu le retrouver ? parmesan, comté, camembert, Brie, Epoisses, Stilton, Livarot, Chavignol, Roquefort, Ossau-Iraty, brebis corsé, munster, chocolat amer.

    Cette leçon vaut bien un fromage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles16 juin 2017 à 17:41

      le sorbet au chocolat amer, sans doute (et le banyuls un peu vieux ça doit être très bon !)

      Supprimer
  3. Oh la la ! Il y avait de quoi être embrassé partout ! Même sans le faire exprès !

    La devinette qui tue : quelle bière avec un Maroilles ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles16 juin 2017 à 17:43

      plutôt une bière blanche :o)
      et après les baisers sont électriques ...

      Supprimer
  4. bon il n'y a qu'un Français pour imaginer un truc pareil. Connaître les fromages aussi bien que les vins c'est une gageure. Cela mis à part quelle soirée parfumée !
    avec le sourire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles16 juin 2017 à 17:44

      on a fait, il y a quelques années une soirée fromages et vins ... c'était divin !!

      Supprimer
  5. délicieusement sensuel !

    mais je ne vais plus jamais pouvoir regarder les plateaux à fromages chez toi de la même façon :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles16 juin 2017 à 17:44

      je pense qu'on servira des fromages blancs avec du miel :o)))))

      Supprimer
  6. Vous avez de ces jeux, Divin Arpenteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles16 juin 2017 à 17:53

      merci Bricabrac ... je peux être diablesque (ou diabolique) aussi (mais pas trop divin) :o)

      Supprimer
  7. Et après, ils ont eu le droit de prendre une douche ? ;-)
    Nan parce que je fais ça en ce moment, avec la canicule, et le voisins partent en courant... ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles17 juin 2017 à 18:39

      oui mais en réalité tu prends des douches avec tes voisins ... non ? :o))

      Supprimer
  8. Quel jeu sensuel ! J'adore. Tiens, ça me donne des idées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles17 juin 2017 à 18:40

      merci Marité ... du coup tu as des idées coquines :o)

      Supprimer
  9. Ah cher Arpenteur "si jeunesse savait si..".etc. etc.

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".