mardi 20 juin 2017

Tisseuse - Amphibocycle

Pédaler sur l’eau
Pas au ras des pâquerettes
Comme un chamallow

Sur une vraie bicyclette
Dominer d’en haut
Renoncules et massettes

Et les potamots
Que j’imaginais, simplette
Venir d’un poulbot

Un régal pour les esthètes
Et les passereaux
En costume ou en jaquette
Que c’est rigolo

Je me ballade follette
Au son des crapauds
Qui poussent la chansonnette
Dans leur marigot

Mais ces images, pauvrette
Autant que roseaux
Libellules et fauvettes
Réduites à zéro

Par la pollution abjecte
Rejet Seveso

9 commentaires:

  1. Oublions Seveso, ne retenons que fauvettes et crapauds };-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. difficile alors que nous, pauvres imbéciles humains, exterminons faune et flore à tour de bras :(

      Supprimer
  2. Très bucolique, ma Tisseuse.
    Bricabrac va adorer ta promenade ^^
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci :)
      et j'espère ne pas lui donner la colique

      Supprimer
    2. Pas la colique, mais la mélancolique !

      Supprimer
  3. Merci de nous redire la poésie de l'écolo
    Tandis que d'autres, plus ou moins sots,
    Décident de mettre le turbo !

    Le pic est tout sauf vert aujourd'hui ! Bonne Fête de la musique quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. trop facile de prendre les écolos pour des bobos
      la planète a besoin de tous nos échos

      Supprimer
  4. Fort belle description, à croire que tu passes tous tes dimanches en amphibocycle sur le lac de Grandlieu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hé bé non, même pas :)

      Supprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".