mercredi 28 juin 2017

Tisseuse - Le sacre de l'été

L’été à l’odeur sucrée
Vaguement écœurante
Des beignets et des fêtes foraines
Des chaleurs soudaines
Et des corps libérés

Sous les étoiles filantes
Les amants font vœux d’éternité
Les illusions pleuvent à la peine
Approchez, approchez
Des attractions dissonantes

C’est le sacre rêvé
Des nuits ardentes
Et des fêtards avinés
Que le blues emmène
Sur les quais de dégaine

Le temps pourrait s’arrêter
A ce solstice d’été
Où les passions exacerbées
S’embourbent dans des traînes
Décadentes

13 commentaires:

  1. Aux jours d'été poisseux et gluants, je préfère l'hiver, et le feu crépitant !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça a son charme aussi :)

      Supprimer
  2. Tu décris bien cet été, saison de tous les excès et des sens exacerbés

    RépondreSupprimer
  3. Ah le slow de l'été ! Le tube de l'été ! On sent bien que tu ne les aimes qu'à moitié !
    Ou, autrement dit, moite-moite, l'été ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ton commentaire me rappelle le sketch de Guy Bedos et de Sophie Daumier :)

      Supprimer
  4. Nuit gourmande bis ? ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  5. Arpenteur d'étoiles29 juin 2017 à 15:33

    je pense que tu les aimes entièrement, malgré la décadente, les illusisons ...
    mais les nuits ardentes !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. trop d'ardeur tue le bonheur peut-être...

      Supprimer
  6. Qu'est-ce que ça va être le 14 juillet !

    RépondreSupprimer
  7. Je suis un peu comme toi Tisseuse : je trouve que l'été manque souvent de retenue.

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".