jeudi 6 juillet 2017

Célestine - La pluie nous souriait

Rimes

Au ciel de notre lit, la pluie nous souriait
Cachés dans les taillis aux hirsutes épines
Vers mon graal velouté doucement je guidais
Lentement dans un souffle l’ardeur de ta … main

Mon ventre opalescent ondulait sur la berge
Où m’avait entraînée ton rire cristallin
Le désir chevillé de mon flanc à mes seins
J’entrevis médusée la force de ta … voix

Au plus fort de nos jeux alouettes et grenouilles
Accompagnaient de leurs ébats le rythme fou
Qu’imprimait à mon corps la danse de tes … bras

Cependant que la lune eut enfin apparu
Dans un ciel opalin aux étoiles profondes
En jetant un grand cri je t’ai offert mon … cœur

A Vegas

16 commentaires:

  1. Lequel est le plus polisson ? Célestine : tu fais fort. J'adore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était tentant...mais Vegas a fait le gros du boulot, je me suis glissée dedans...si j'ose dire ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Je disais su ton autre poème, qu'on ne peut rester insensible à tes mots voltigeant, voletant, réjouissant et toujours menés au firmament pour l'exultation, la liesse et le transport dans le nirvana. Qu'est-ce un lit muni d'hirsutes épines, du moment que les cœurs se joignent et s'embrasent et...sont en bandoulière. Bravo bergère à la belle étoile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As-tu lu le texte de Vegas auquel le mien fait écho comme la nymphe du même nom ?
      Merci en tous cas pour tes mots toujours virevoltants, toi aussi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Il fallait que je lise forcément en premier celui de Vegas, sinon je n'aurais pas pigé grand chose. Je vais de ce pas lui glisser un mot.

      Supprimer
    3. Oui c'tait la réponse de la bergère au berger, comme on dit...Un exercice d'écriture que j'apprécie particulièrement ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Fernandel et Pierre Vassiliu, sortez de ce corps ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé bien vu ! oui, j'ai été nourrie au bon grain ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Et moi j'étais tapis sous un buisson à me lécher les babines du repas de la souris du jour,je n'avais rien louper du spectacle ! Miaouuu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir délecté !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Touché... au cœur! J'aime bien ma façon dont tu rebondis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis une fille très pneumatique, comme ils disent dans le Meilleur des Mondes ...
      En tous cas je rebondis oui. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Waouh!un texte qui me rappelle cette chanson:ouvre la f'netre qu'on respire un peu"! https://www.youtube.com/watch?v=UXRDD7i6BBY
    Une chanson plus bifluorée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! Et j'adore, évidemment !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".