jeudi 13 juillet 2017

Tisseuse - On ne va pas en faire une pendule

Laisse pisser le mérinos
Disait l’homo sapiens
Au rhinocéros
Agacé pour un rien
Ne te prends pas la tête
Pour une peccadille
Néglige les banderilles
Les plus bêtes

Raconte-moi une histoire
Une vanne qui arrache
Que je me fende la poire
Je t’en dirais une qui fâche
Qui meugle dans ma mémoire
A force de jouer à cache-cache
Avec mes déboires
Un peu vaches

Dis-moi encore la pendule
Et ses heures qui hululent
On ne va pas en faire
Une sombre affaire
Pas grand-chose à dire
Pas même à médire
Juste savoir rire 
En vidant sa tirelire

7 commentaires:

  1. L'homo sapiens discutant avec un rhino féroce, laineux le rhino ? Si oui, il lui arrachait sans doute quelques poils afin de s'en faire des mitaines ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un petit côté "Silex and the city" :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Reiser, je t'ai reconnu :)))

      Supprimer
  3. Arpenteur d'étoiles16 juillet 2017 à 12:35

    un poème plein d'humour, et du coup, tu vides ta tirelire (des francs pas des euros :o) )
    et Mulier sapientia aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aux côtes de l'homo il y a forcément une mulier, non ?
      :o)))

      Supprimer
  4. c'est l'été, et donc : peu de lecteurs !
    on ne va pas en faire une pendule :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".