mercredi 13 septembre 2017

Stouf - Sportez-vous bien

Vive la SPA, mais pas Brigitte Bardot.

Aujourd'hui est un grand jour à Rambouillet. Pourtant pas un autre humain que moi ne le sait, rien ne sera retransmis à la téloche ni dans aucune radio, les satellites des « grandes » nations resteront muets à ce propos et pourtant tous les habitants de la forêt seront là. Aussi, je vous demande de vous taire.

Femelles, mâles et enfants de toutes races seront là, les moustiques par milliards, les poissons de l'océan (un peu moins nombreux depuis la surpêche) et les oiseaux (tous descendants des Dinosaures, s'te plaît) seront les messagers du résultat à travers le monde. C'est un résultat et un commentaire de la course que même mon ami Timba, fier lion de Tanzanie et Coulacoco, une potesse femelle éléphas maximus des Indes ou toutes les tribus de Ouistitis Pygmées, et même les rats des égouts de Paris et des villes du monde entier ou bien les méchants Urubus du Certao… que tous les zanimots de la terre attendent. Sauf les vers de terre qui n'en on pas entendu parler parce qu'ils n'ont pas d'oreilles ni de zieux et vivent sous la terre.

MEA CULPA en fait… j'avoue ici devant vous les numains … en vérité j'ai un plan, c'est que de la triche !

Voilà, le trip c'est une course à pied, un semi-marathon de 21,097 kilomètres, mais à travers la forêt de Rambouillet contre mes potes les challengers de toujours Jojo le Kangourou à poils gris et Nono le mouton à poils laineux. Moi-même, je serai à poil !
Celle dont il faut que vous taisiez le nom si vous ne désirez pas encourir mon terrible courroux… c'est Nina, ma nouvelle fille Bonobo qui doit m'aider dans la supercherie.

Dites donc les Bricabroc Lilouseuloeil et Mariethé… vous arrêtez de papoter dans le fond de la salle ?;o)) Bon voilà… l'affaire c'est que je me laisse larguer à la moitié de la course et que… bon, Tisseuse s't'e plaît, chuuut !

Alors à ce moment-là où c'est que je suis largué y a Nina qui me prend par le colebac, me fait voyager par dessus la canopée et j'arrive en premier et tralali tralalère c'est moi que je gagne parce que les zanimaux c'est tous des neuneus (sauf ma fille Nina), na !; o))

Eh… sur la vie de ma mère qu'un jour avec les gosses nous nous promenions dans la forêt de Rambouillet et nous sommes tombés nez à museaux avec une petite bande de Wallabies. La môme Lili s'est approchée pour discuter le bout de gras avec les mignons bestiaux, mais ils n'ont pas voulu et se sont sauvés comme des malpropres sauvages. Il a fallu à ma femme et moi lui promettre durant au moins cinq minutes que nous allions lui en acheter tout à l'heure un en peluche avec qui elle pourrait parler tant qu'elle voudrait, sauf la nuit dans son lit parce que les Wallabies, il faut qu'ils dorment aussi.

Ouaiiis supeeer ! s'est-elle écriée, et puis, comme plus tard elle était bonne à l'école, elle a fait médecine et s'est dirigée vers l'école vétérinaire d'Alfortville où elle est devenue médecin pour animaux en tous genres. Pourvu qu'elle n'ait pas de problèmes !

La v'là partie en Chine au sein d'une ONG qui récupère des ours dans les Bear farms, une horreur qui alimente le monde entier en bile de ses pauvres zanimaux qui souffrent toute leur vie afin de procurer du bien-être aux humains, selon la médecine chinoise ancestrale.



3 commentaires:

  1. Ouh ! Ce qu'elle est mignonne ta fille ! Mais t'as dû te tromper. Celle là tu ne l'as pas eue avec une Bonobo mais avec une ouistiti pygmée. :-)
    J'ai rien dit moi !

    RépondreSupprimer
  2. Tout le monde lui en veut à Brigitte Bardot ! Peut-être parce qu'à une certaine époque, tout le monde en aurait bien voulu !

    T'es drôlement dopé(e), toi aussi, hein ?

    RépondreSupprimer
  3. Dans ta forêt est ce qu'on peut rencontrer Blanche Coke et les sept mains ?

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".