vendredi 6 avril 2018

Gene M - La fée Chocolat

Pâques 1959
 
Allez les enfants ! Prenez vos paniers, la chasse aux œufs est ouverte !

En ce dimanche de Pâques, Marie, petite parisienne de 7 ans s'élance dans le grand jardin de son oncle maternel,  en compagnie de son cousin Bernard, 5 ans.

Le soleil est de la partie et tout serait idyllique si Bernard n'était un gamin teigneux et sournois.

Marie, tout en se réjouissant de la fête, est bien consciente que sa tante ,qui accompagne le jeune garçon dans la course au chocolat, ne l'aime guère. Elle sait bien que sa tante Yvonne fait "des
différences" et quoique Bernard fasse, il a toujours raison. La course aux œufs a commencé très fort pour Bernard et très vite son panier s'est rempli.
Il court partout et semble remporter la mise à chaque fois. Il faut dire qu' il connaît le jardin comme sa poche et sa mère se penche vers lui avec un petit sourire entendu.

Marie comprend qu'elle a été flouée. Son petit panier ne comporte qu'un petit œuf en chocolat et puis elle est déçue, sa maman devait être là au moment de la course.
Son petit visage se chiffonne, elle sent qu'elle va pleurer. Non, se dit-elle, il ne faut pas que je pleure,ma tante va encore me crier dessus ...
 

 Mais soudain elle entend une voix aimée. Elle oublie tout et court vers la silhouette en tailleur gris strict mais chic et talons hauts.

 - Maman, enfin tu es venue !

 La mère de Marie comprend d'un coup d’œil ce qui se passe. Elle se dirige vers la tante Yvonne et lui rappelle que c'est elle qui a acheté les oeufs et qu'on ne plaisante pas avec la fée chocolat !
Après explication et confession de la tante Yvonne qui indiquait les cachettes à son rejeton,les chocolats sont partagés, de façon équitable, séance tenante et Marie et Bernard repartent chacun avec leur petit panier bien garni de petits œufs et de cloches en
chocolat.

1 commentaire:

  1. heureusement que fée Maman a rétabli l'équilibre :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".