lundi 16 avril 2018

Laura Vanel-Coytte - Le jardinier amoureux

Un jardinier amoureux

Un jardinier amoureux tentait décrire à la manière de Tagore[1]
Un poème pour sa belle qui peignait un tableau multicolore[2]
Qui les représentait tous deux dans un jardin paradisiaque.
Il aurait voulu l'honorer aussi bien en mots qu'elle en image.


















Il s'était placé au milieu du Boulevard des Italiens[3] pour changer d'atmosphère
Et écrire son amour de la manière que les impressionnistes peignaient la capitale
Modernisée par Hausmann: il voulait lui dire ses sentiments par caresses
Sur le papier et touches embrassées sur le clavier du paysage de son âme.
















Ce matin, sa belle peintre a mis du rouge à lèvres rouge
S'est maquillé les joues et mis des chaussures de femmes
Pour se promener sur le boulevard avec son ami poète,
Francis Carco[4] qui savait si bien, lui, peindre avec sa plume.














Elle ne parlait plus avec lui de Watteau[5] avant la naissance
De Gilles[6]; elle avait sa tête des jours de lessive[7] sauf que le linge[8]
Comme le désir qui la liait a lui avait disparu sans qu'il comprenne
Pourquoi ses mots n'avaient pas su fixer ses sentiments à elle.
 
















[1] http://francais.agonia.net/index.php/poetry/86892/Le_Jardinier_d'amour
[2] Alice de Miramon, Le jardinier d'amour, 2017 in https://www.artsper.com/fr/oeuvres-d-art-contemporain/peinture/285913/le-jardinier-damour
[3] Boulevards des Italiens, Paris, matin, effet de soleil,
huile sur toile (73,2 x 92,1 cm) de Camille Pissarro, 1897 in https://education.francetv.fr/matiere/arts-visuels/cinquieme/article/themes-et-motifs-de-la-peinture-impressionniste

[4] http://akia.eklablog.fr/le-boulevard-francis-carco-1886-1958-a128291266
[5] http://www.rivagedeboheme.fr/pages/arts/peinture-18e-siecle/antoine-watteau.html
[6] https://www.louvre.fr/oeuvre-notices/pierrot-dit-autrefois-gilles 
[7] http://gastoncoute.free.fr/jour_de_lessive.htm
[8] Maison avec le linge séchant - Egon Schiele in https://www.repro-tableaux.com/a/egon-schiele/maison-avec-linge-sechant.html

Où lire Laura Vanel-Coytte

6 commentaires:

  1. Merci pour cette jolie balade au cœur de mon village. Maintenant pour l'atmosphèèèère Pissarro aurait du aller peindre quai de Jemmapes ! ];-D

    RépondreSupprimer
  2. laura vanel-coytte17 avril 2018 à 14:32

    Paris n'est qu'un des paysages

    RépondreSupprimer
  3. Peindre avec tes mots et les grandes oeuvres : tu es passée maîtresse dans cet art, Laura.
    •*`*•.¸¸✿

    RépondreSupprimer
  4. laura vanel-coytte18 avril 2018 à 11:19

    Merci Célestine, ça me touche

    RépondreSupprimer
  5. Une fort belle composition !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".