mercredi 12 juillet 2017

Tiniak - On ne va pas en faire une pendule

FUN EN ULLES

Les pas du chien qui panique et soudain recule
La gravité qui manque au discours du témoin
Les relans de la douche attendue, ce matin
On ne va pas...

Les ailes arrachées à cette libellule
Le mauvais goût du lait dans ce superbe hôtel
Les lèvres sublimées par un coulant rimel
On ne va pas...

La mollesse du pain sous cette canicule
La mousse dans les bois qui pleure après la pluie
Le bras qui se dérobe à son uniqu appui
On ne va pas...

L'écho des mélodies d'une âme qui bascule
Le flan qui ne dit rien à propos de l'infâme
Le pied-bot qui s'en fout et met son pion à Dame !
On ne va pas...

L'âne qui broute au pré un rang de campanules
pour le peu que j'en sache ou que je m'en inquiète
qu'il m'offre un pied de nez ou qu'il me fasse fête
On ne va pas... de toi à moi... en faire une pendule

Tu le sais comme moi
l'or est un funambule

Où suivre le fil...

8 commentaires:

  1. Et puis si personne ne nous lit...
    On ne va pas ];-D

    RépondreSupprimer
  2. Arpenteur d'étoiles12 juillet 2017 à 15:45

    et toujours des poèmes étonnants et tiniakesques
    j'aime !!!

    RépondreSupprimer
  3. Pas grave si les rimes de Tiniak pullulent
    Ses alexandrins nous font un écho divin
    Il nous les livre impromptu dans un écrin
    On ne va pas bien sûr en faire une pendule

    (juste un petit pastiche pour célébrer un ami poète...)


    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".