lundi 24 juillet 2017

Andiamo - J'en ai bien profité

Gourance.

Bzzzzz, Bzzzz, Bzzzz, la tronche de Georges s'affiche sur le smartphone de Julien.
- Il me veut quoi à c't'heure ?
- Ciaoooo Jojo ça roule, qu'est ce qui t'arrive ?
- Ouaip j'ai un p'tit souci, ça te dirait une semaine de vacances à La Colle sur Loup ?
- J'aurais préféré Hénin-Liétard, ou Nœux les Mines, mais bon !
- Déconne pas Julien, voilà Simone et moi devons partir une semaine, son oncle qui vivait à Hennebont vient de décéder, alors nous nous rendons aux obsèques, et nous règlerons la succession par la même occase...
- Et alors ?
- Alors, alors, on vient d'acheter une villa à La Colle, et nous avons un peu peur de la laisser sans surveillance, avec tous ces cambriolages dans la région, tu comprends ?... Et puis merde 8 jours dans un cadre idyllique ça devrait vous plaire à Nicole, toi, et vos mômes....
- ... Ecoute Jojo c'est OK ! Il me reste des jours à prendre, on met deux valoches dans l'espace et on radine !
- Super ! Merci vieux, ah oui j'allais oublier, je te donne l'adresse, on a acheté il y a deux mois seulement, alors forcément vous ne savez pas où l'on crêche ! Voilà c'est une zone pavillonnaire très jolie, elle s'appelle "lou pé du figuier" nous sommes au treize de la rue des mimosas.
- Tu peux répéter Jojo ? La liaison est mauvaise, putain de connexion !
- Treize rue des mimosas.
- OK Jojo merci, et bonne route à toi ma poule, nous partirons demain matin.
- Tu me sauves Julien, ah oui souviens toi, tu trouveras les clés sous les copeaux de bois du pot rouge dans lequel survit un camélia !
- Ah oui le dernier des pots rouges !
- T'es trop con !!!
- Après douze interminables heures de route, TOM TOM les conduit après moult "au prochain rond point, prenez à gauche troisième sortie", des "prenez à gauche, gardez la droite" (eh oui c'est comme ça) ou encore "sortie imminente gardez la droite"...

Ils arrivent enfin à la résidence "lou pé du figuier" ensuite consciencieusement Catherine de chez Tom Tom les mène face au seize de la rue des mimosas.
- Tain ! T'as vu la baraque Nicole, il a gagné au loto Jojo, c'est pas possible !

Ils s'avancent, un joli mas provencal en "U" six ou sept pièces au bas mot ! La clé est effectivement sous les copeaux mais pas d'un camélia !
- Ah il s'y connait en botanique le Jojo, c'est pas un camélia, c'est un pied de lavande !!!

Toute la petite famille pénètre dans la maison, il y règne une fraîcheur bienfaisante, après avoir ouvert les volets, face au séjour une immense terrasse, une piscine en forme de haricot, immense, avec plongeoir et tobbogan !

La vache ! C'est la baraque d'un milliardaire ! Putain de cachotier ce Julien, le tonton n'aurait pas dévissé sa boîte à dominos, p't'ête ben qu'il ne nous aurait jamais invités !
- Dis pas ça gronde Nicole, Jojo est ton meilleur copain, laisse les s'installer !

Une semaine magnifique, les balades, Saint Paul de Vence, Saint Martin Vésubie, les gorges du Loup, les enfants et les parents profitent largement de la piscine... Un vrai bonheur !

A l'aube du septième jour alors que toute la famille dort encore, un raffût pas possible dans toute la maison, une voix d'homme hurle...
- C'est quoi ce bordel ? Puis à moitié ensuqué Julien voit surgir un homme le visage rougi de colère, un hamerless à la main...
- Qu'est ce que vous foutez chez moi ? J'vais t'plomber comme un scaphandrier Ducon, allez debout !

Julien se lève le palpitant au bord de l'explosion : " Mais, mais, je suis chez Georges Moulin, mon ami, il nous a demandé de garder sa villa le temps de son absence"
- Moulin ? Jojo ?
- Oui il vient de partir en Bretagne pour aller aux obsèques de l'oncle de sa femme.
- Et comment s'appelle sa femme ?
- Si... Simone, balbutie Julien.

L'homme baisse son fusil "c'est bien ça" murmure t-il.
- Mais enfin comment se fait il que vous ayez échoués chez moi ?
- Euh bredouille Julien c'est bien le SEIZE de la rue des mimosas ?
- Oui c'est bien le SEIZE, mais le Jojo habite au TREIZE c'est en face ! J'ai compris ! Il vous a donné son adresse au téléphone n'est ce pas ?
- Oui, oui bien sûr.
- Eh bien vous avez confondu treize et seize, je suis ingénieur à la S.N.C.F et lorsque nous désignons la voie treize nous disons THéRèZE, justement afin qu'il n'y ai pas confusion avec la voie SEIZE !
- Je suis vraiment désolé Monsieur, puis Julien jette un regard sur la bicoque sise au numéro treize, une toute petite baraque de bric et de broc, plus de broc que de briques du reste, il lâche laconiquement : " en tous cas on en a bien profité" !

11 commentaires:

  1. En fait j'ai lu la première et la dernière phrase et le reste de traviole. Tu peus me faire un résumé vite fait ? Bon okay ... je me tire. ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Treize porte bonheur ou malheur... c'est selon

      Supprimer
    2. Stouf : Un résumé ?

      13+16 = 29

      Supprimer
    3. Végas : en Italie c'est le 17 qui porte la scoumoune, Jacky le bof de camping aurait dû se méfier !!

      Supprimer
    4. Ah ouaiii ... c'est évident. 1+3=4 1+6=7 4+7=11 Et 2+9=11 donc 11=11 ! Mais dis-dooonc ... 1+1 ça fait 2 et comme y a 20 régios en Italie ... 2+0 ça fait aussi 2. Mais le 17 c'est 1+7 et ça fait 8 ... il faut passer à la division donc ! 8 divisé par 4 divisé par 2 ... ça fait 2 ... donc ... oh zut,faut que je reprenne depuis le débus !
      Comment cela ma démonstration hautement mathématique elle est zéro,vide.
      Ooooh mais là,mon cher monsieur,on passe chez Sunya et As-sifr,les indiens et les arabes ... c'est une autre histoire ! ;o)

      Supprimer
  2. A quoi ça tient la gourance ? Confondre le camélia et la lavande, quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marité : Camélia... Lavande... Moi et les marques de voitures ... ];-D

      Supprimer
  3. la gourance de Julien a eu du bon :)
    mais il aurait du se faire confirmer l'adresse par un SMS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tisseuse : C'est pas faux, mais ça m'aurait privé d'une histoire. ];-D

      Supprimer
  4. Arpenteur d'étoiles27 juillet 2017 à 14:39

    et bien dis donc, tu as tout de même vécu dans une belle maison de vacances avec piscine et superbe terrain ... et puis seize et treize ... alors JuJu un peu dérouté tout de même ... mais tu en as bien profité :o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur : J'ai connu un hérisson qui disait en descendant d'une brosse en chiendent : "Tout le monde peut se tromper, mais j'en ai bien profité" ];-D

      Supprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".