jeudi 20 juillet 2017

Vegas sur sarthe - Un vrai festival

On y danse tous en rond

On est entrés dans la cour du palais des papes mais il n'y était pas ou alors il se cachait bien; alors on a filé au cloître des Célestins mais ils n'y étaient pas non plus.
On a couru au théâtre Benoit XVI mais ils en étaient restés à Benoit XII alors on s'est rabattus sur la chapelle des Pénitents blancs où on les attendrait encore si Germaine n'avait pas eu l'idée du pont d'Avignon.

Il faut bien avouer que le pont d'Avignon c'est surfait, c'est de la roupie de chansonnette: d'abord il en manque un bon morceau pour traverser et puis on nous a bourré le mou avec les paroles puisqu'on y dansait dessous et pas dessus... bref.

A la collégiale Saint-Agricol... toujours personne.
On a fini par nous dire que les choristes étaient tous aux chants! Quelle idée d'organiser un festival au moment des moissons.

On avait fait spécialement le voyage pour Germaine qui voulait voir Gérard Phillipe – le nouveau premier ministre – et moi Jean Vilar qui avait fondé le festival la même année que celle de ma naissance.
On nous a proposé de voir Hamlet et comme c'était gratuit on s'est laissés tenter... on aurait pas dû!
Une poignée de détenus incarcérés à la prison du Pontet et sortis pour l'occasion jouent le rôle de Hamlet chacun leur tour: "Toubib or not toubib, that is the question". On n'a rien contre ces "artistes" bien au contraire mais je dis que ce Gérard Phillipe pourrait faire un geste pour aménager leur peine.
Recevoir une ovation avant de retourner au gnouf, ça doit foutre les boules!

Ouf! Libérés de là il nous reste à voir le Off... 1400 spectacles de clowns, de poésie, de danse flamenco ou hiphop, de mime, de magie.
Dans la chambre d'hôtel on commence à lire le dépliant pour faire le bon choix.
J'ai soif.
Germaine dit que c'est pas le moment et qu'à nous deux on devrait avoir fini dans une semaine.
Je lui réponds que "J'ai soif" c'est juste le nom d'un spectacle.
Elle n'a pas l'air de me croire.
Ce qui est sûr c'est que l'an prochain on fera d'autres festivaux mais pas Avignon


9 commentaires:

  1. Arpenteur d'étoiles20 juillet 2017 à 14:01

    et bien dis donc, tu as tout vus au festival d'Avignon et du palais des papes, et Vilar, Gérard Philippe, Hamlet et les clowns :o))

    RépondreSupprimer
  2. En Avignon j'ai croisé le Tistet Vedène, têtu comme une mule ce Tistet !
    Et surtout surtout j'ai vu Château Neuf du Pape... HIPS ];-D
    Avignon superbe !

    RépondreSupprimer
  3. un vrai marathon que tu nous contes là !
    mais tu ne sembles pas y avoir croisé notre ancienne ministre de la Justice qui y tient un feuilleton quotidien de poésie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je n'ai pas trouvé Christiane non plus :)

      Supprimer
  4. Le festival d'Avignon à la sauce Vegas : un théâtre d'opérations !...
    J'ai vu Dylan en 83 au festival d'Avignon; c'était un régal. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Veinard! je me suis contenté d'imaginer le parcours du combattant :)

      Supprimer
  5. "On est entrés dans la cour du palais des papes mais il n'y était pas..." Une entrée en matière qui se développe avec bonheur dans ce texte à la Queneau (dans le traître-mot). J'applaudis d'avoir tant bien ri ! Merci ;)

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".