dimanche 26 mai 2019

Mapie - Flânerie


C'est un plat de verdure, qui borde une rivière 
lacet  un peu lassant, miroitant l' eau de vie 
stagnante, elle est marais. Et là sur l' onde claire
Aucun chêne , ni roseau, aucun arbre ne plie.

Un phare, seul et  lointain, souvenir de la mer
retirée, corps blanc et cime rouge, tendu
 vers le ciel, minaret isolé, dans les airs, 
appelle qui voudra, secours âmes perdues.

Isolé, et peu fier au milieu de nulle part 
Visité quelque fois  et  par un pur hasard
Il prévient les grenouilles d'un vol de libellules

Ce phare est insensé, en ce lieu , juste bête
à moins attendez donc, je chausse mes lunettes
qu'il ne s'agisse en fait d'une borne kilométrique.

Où lire Mapie

8 commentaires:

  1. De l'importance des lunettes,dans la contemplation.
    Alain Afflelou.

    RépondreSupprimer
  2. En quelques vers tu as attisé ma curiosité, tu as poursuivi tout en délicatesse et tu m'as fait rire ! C'est fort et beau !

    RépondreSupprimer
  3. Et cependant il s'agit bien d'un phare dans l'estuaire de la Charente :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Tisseuse, et une très jolie photo que j'espère ne pas avoir trop abimée ! ;-))

      Supprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".