lundi 15 mai 2017

Andiamo - Un pur hasard

Un pur hasard.

Elle jouait de la gratte assise en tailleur sur le Pont des Arts, elle chantait da di dou da, avec sa toute petite voix, un peu comme Jane, sans l'accent toutefois.
J'ai immédiatement pensé à la chanson de l'ami Georges : "si par hasard sur l'Pont des Arts"...
Le hasard fait parfois bien les choses, elle a levé ses yeux vers moi et m'a souri.

Nous sommes allés place Saint André des Arts, devant un grand café nous avons parlé, elle au Printemps, moi en Automne déjà.

Je lui ai raconté le Paris d'avant, elle m'a raconté son enfance encore si proche, une mèche brune lui barrait le visage, je l'ai écartée, elle m'a tendu les lèvres, un baiser qui promettait l'éternité.
J'ai tout oublié, mes cheveux blancs, mes longues années, je n'ai vu qu'elle, elle était si belle.
Au matin elle est partie sa guitare dans le dos, en fredonnant DA DI DOU DA...

Depuis je longe les quais, de la cité au quai Conti, on ne sait jamais, si par un pur hasard...


16 commentaires:

  1. De Gainsbourg à Reggiani en passant par Brassens, n'en voilà du beau monde ! Ne manque plus que Verlaine avec son "Et je m'en vais au vent mauvais".

    Bonnes rencontres de hasard !

    RépondreSupprimer
  2. à Paris on croise, Brassens, Apollinaire, Gainsbourg, Reggiani et même... Sarkosy aussi !];-D

    RépondreSupprimer
  3. ça aurait pu être le pont Mirabeau... Paris n'en manque pas pour le grand plaisir des amoureux et des poètes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Végas : Pour aller à Suresnes ou bien à Charenton
      Tout le long des la Seine on passe sous les ponts...

      Il aura fallu qu'un Marseillais : Vincent Scotto, écrive les plus belles chansons louant Paris !

      Supprimer
  4. C'est un beau roman, c'est une belle histoire...

    RépondreSupprimer
  5. Marité : tu as vu pour une fois je n'ai assassiné personne ! ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, mais comme tu es aussi bon...on s'incline ! ;-)

      Supprimer
  6. Voici un hasard que j'envie, et s'il n'est pas pur, ce n'est pas grave... (les points de suspension, c'est les trois coups du hasard)

    RépondreSupprimer
  7. Une version courte d'Andiamo; pourtant, tout est dit. Mon texte ressemble au tien mais il est en version longue... :)

    RépondreSupprimer
  8. Bricabrac : As tu déjà fait de ces rencontres ? Moi oui, cette histoire à quelques détails près, est vraie ];-D

    RépondreSupprimer
  9. Pascal : ton récit sent le vécu, je me trompe ?
    Le mien à quelques détails près est authentique, mais vingt ans c'est beaucoup... Beaucoup trop ! ];-(

    RépondreSupprimer
  10. je pense aussi à te lire à Brassens avec son poème "Les passantes"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tisseuse : Incroyable, ce poème de José Pol, mis en musique par l'ami Georges je l'avais illustré sur Blogbo il y a un moment. C'est Tant-Bourrin qui avait assuré la partie technique.
      La grosse voix c'est la mienne ! ];-D
      http://blogborygmes.free.fr/blog/index.php/2010/10/03/1361-slam

      Supprimer
  11. Tisseuse : où avais je la tête ? C'est Antoine Pol bien sûr !!!!
    Alzheimer a frappé !

    RépondreSupprimer
  12. Arpenteur d'étoiles20 mai 2017 à 11:12

    Brassens c'est mon idole et poète ...
    et j'aime bien aussi Jane et Gainsbourg ...
    et l'amour par hasard, c'est tellement bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur : Brassens, bien sûr, Brel, Ferrat, Trenet et surtout pour moi : Ferré ];-D

      Supprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".