jeudi 18 mai 2017

Tisseuse - Un pur hasard

Partition personnelle ou pur hasard...

Casse les habitudes
Tourne le dos aux évidences
D’une vie tracée d’avance
Sors de tes certitudes
Et sans répit relance

                                                      En un coup de dés, le ton est donné
                                                      Sur le tapis vert, t’as pas de joker
                                                      Mais le culot des damnés
                                                      Te force à rejouer

Remonte en altitude
Trouve ton élégance
Découvre tes aptitudes
Lâche la lassitude
Charme ta chance

                                                      En un seul pari tu gagnes ou tu perds
                                                      L’enjeu est de taille il s’agit de ton âme
                                                      Un pas de travers
                                                      Et tu te condamnes

20 commentaires:

  1. Ou comment anticiper sur le hasard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comment en tout cas jouer sa part

      Supprimer
  2. Un pas de travers et tu perds ? Alors je suis perdu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais non, puisque tu nous as trouvés :)

      Supprimer
  3. Il faut donc provoquer le hasard comme on provoque la chance mais, tu as raison Tisseuse, avec prudence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais oui, pourquoi pas :)

      Supprimer
  4. Des conseils avisés pour gagner... ou pas. C'est le jeu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de conseils, je ne sais pas
      mais un jeu, très certainement

      Supprimer
  5. stouf
    Oooh ... Tisseuse a un hoquet et d'un coup jette ses dés ?
    Cool, elle est gagnate cette fois !!! ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un coup de lune, très certainement :)

      Supprimer
  6. Un casino métaphysique, sur un nuage, on s'y rend en hélicoptère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en montgolfière pour ma part :)

      Supprimer
  7. "Pas de joker", non, et si on s'en rendait compte quand il en est encore temps ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est ça ! nous n'avons pas de 2ème vie possible, ce n'est pas comme dans les jeux vidéos

      Supprimer
  8. Arpenteur d'étoiles20 mai 2017 à 11:25

    la troisième strophe m'a enthousiasmé ...
    et le pas de travers n'est pas forcément condamnable :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour l'enthousiasme :)
      et tu as bien raison : hatons-nous de ne pas condamner....

      Supprimer
  9. Jouer son âme ou son destin aux dés ou aux cartes ? Au poker ? Attention, n'est pas Patriiiiick Bruel qui veut ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison, attention de ne pas jouer avec des maîtres en la matière :)

      Supprimer
  10. Et le type tout rouge, au bout du tapis, qui fulmine en se grattant les cornes...
    Il me fait une drôle d'impression, tu devrais diablement te méfier ! ;-)


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah non, celui-là il est dans le texte de mon cousin :)))

      Supprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".