lundi 15 mai 2017

Vegas sur sarthe - Un pur hasard

Impur hasard

Elle dansait à l'Alcazar
dans une revue dévêtue
moi je bossais aux Impromptus
j'étais le roi des partouzards
y'a pas d'lézard

J'ai pris un hachis Parmentier
elle une salade Caesar
j'en ai barbouillé mon falzar
et éclaboussé son bustier
fâcheux hasard

On a galopé au vestiaire
elle était plus leste que moi
j'avais le bazar en émoi
le caleçon en serpillière
un peu vasard

On s'est détachés de concert
et attachés à corps perdus
dans ma fièvre je l'ai mordue
comme on croque dans son dessert
un pur nectar

Au final elle était couillue
et s'appelait Jean-Dominique
je la trouvai moins volcanique
je me trouvai bien ingénu
piteux hasard

15 commentaires:

  1. drôle de drame...Pierre Perret a vécu le même avec son Estelle http://www.jukebox.fr/pierre-perret/clip,estelle,skku3.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas... merci pour le lien :)

      Supprimer
  2. Elle avait peut-être glissé un colt dans sa ceinture ? Je dis ça à tout hasard ! ]};-D

    RépondreSupprimer
  3. M'enfin, cher Vegas ? Fais gaffe avec tes limericks, tu te faire embarquer par Art Payntor pour un voyage interstellaire vers la planète bleue !

    Toujours en vert-ve, à ce que je vois !

    Bravo pour ce tableau très parisien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info! Je découvre le limerick (que je fais sans le savoir) :)

      Supprimer
  4. quelle aventure picaresque :))))

    RépondreSupprimer
  5. Elle avait quand même bon goût Jean-Dominique ! T'as pas tout perdu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'empêche que tu l'as quand même goûtée Jean-Dominique. :-)

      Supprimer
  6. Arpenteur d'étoiles20 mai 2017 à 11:09

    un grand moment d'amour, et puis on fait comme on a envie :o)))

    RépondreSupprimer
  7. C'était le fils du père Noël, non ? ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".