jeudi 29 juin 2017

Arpenteur d'Etoiles - Le sacre de l'été

Une chanson de Claude Nougaro :
L'île de Ré
(poème de l'Arpenteur)

Une nuit d'été
Ma belle effrontée
Comme éternité
Douceur
Ton corps me transporte
Plus rien ne m'importe
Ouvre-moi ta porte
Encore
Au champ des étoiles
Claque la grand-voile
D'un navire à voile
Désir
Aux creux de la chambre
Ta peau couleur d'ambre
Tes reins qui se cambrent
En tendres soupirs

Une nuit d'été
Ma belle effrontée
Seule vérité
Toujours
Nos doigts qui s'emmêlent
Complices et rebelles
Peignent une aquarelle
D'argent
Tes lèvres brûlantes
Ta main caressante
Me guident vers l'antre
Secrète
Des mots s'entrechoquent
Syllabes baroques
Parfois équivoques
Rudiments d'amour

Nos cœurs caracolent
Ballet de lucioles
Qui bientôt s'envolent
Plaisir
Le ciel se déchire
D'un azur saphir
Où vont s'assouvir
Nos corps
Ma belle amazone
Dans l'œil du cyclone
Le rythme asynchrone
S'apaise
Comme un fleuve roule
Des eaux qui s'enroulent
Puis lentement coulent
Vers l'océan clair

Là-bas les fontaines
Murmurent lointaines,
Le chant des sirènes
Dort
La nuit qui s'achève
Prolonge les rêves
Et leur long cortège
D'or
Un rayon de lune
Lumière opportune
Caresse les dunes
Galbées
De tes hanches fières
Où dort le mystère
Que je saurai taire
De nos amours vraies.


9 commentaires:

  1. Arpenteur d'étoiles29 juin 2017 à 15:57

    j'ai toujours aimé Nougaro (humour et amour) et cette chanson de l'île de Ré j'ai eu envie de publier ce poème ... merci Andiamo (à la mer) !!

    RépondreSupprimer
  2. Et ben! Sacré été, l'Arpi. Pourvu que ça dure... plus de trois mois :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles1 juillet 2017 à 10:30

      merci Vegas ... l'été dure toujours dans le cœur :o)

      Supprimer
  3. Tes mots et ceux de Nougaro se mêlent si harmonieusement...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles1 juillet 2017 à 10:31

      j'ai toujours aimé Nougaro, à la fois poétique et parfois drôle :o)

      Supprimer
  4. un magnifique texte d'une sensualité émouvante !

    mais quand je te lis je ne peux m'empêcher d'entendre la voix de mon père, ton oncle, en train d'imiter la voix de Claude Nougaro en chantant cette chanson alors que nous faisions une excursion estivale dans l'île de Ré, puis passant à celle d'Aznavour (qu'il aimait moins) pour fredonner "Trousse chemise" dans le célèbre bois
    je revois ce dernier repas dans l'île de Ré avec mes parents avec une de mes nièces alors animatrice de colonie dans l'île un été...
    je revois un amoureux lointain, navigateur...
    et la mélancolie est là, en repensant à tous ces moments-là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles1 juillet 2017 à 10:34

      nos pères étaient musiciens et imitateurs (Trenet, Montant ... et d'autres) et l'île de Ré est tellement belle ... j'aime bien aussi "trousse chemise" :o)

      Supprimer
  5. Même si on n'entend pas celui de ta voix qui la chante, ce timbre est très sensuel !
    Bel exercice, très beau résultat mais...

    ...quand j'y suis allé, à l'île de Ré au mois de mai, j'étais sur les traces de Nougaro et de l'Arpenteur sans le savoir ? On ne me dit jamais rien, à moi ! ;-)

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".