jeudi 15 juin 2017

Tisseuse - Une nuit gourmande

Nuit d’étoiles
Nuit souriante
Le ciel se voile
La lune vient confiante

Il ne faudrait qu’un cœur amarante
Pour trouver cette heure ardente
Se sentir alanguie
En fantasme et en vie

Toute à ma gourmandise
De cette heure exquise
Où l’on peut paresser
Sans se lasser

Je me suis glissée
Presque enivrée
Dans des songes insensés
Qui m’ont fait chavirer

13 commentaires:

  1. "Mon beau navire, ô ma mémoire !"

    Fantasmes et songes insensés
    Font que la nuit n'est jamais noire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quel bonheur aussi de relire tes commentaires, Joe :)

      Supprimer
  2. Du songe à la réalité,
    De la nuit au matin éveillée
    Une bonne odeur de café
    Des croissants pour accompagner ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est pas de refus, Andiamo ! et même un café serré, à l'italienne :)

      Supprimer
  3. Ce joli poème me fait penser à une barcarolle, frêle esquif trop chargé de songes, plouf dans le Grand Canal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il en va ainsi des barcaroles, comme des gondoles à Venise où l'eau engloutit petit à petit la sérénissime....

      Supprimer
  4. La dernière fois que j'ai vu le mot amarante, c'était en troisième,dans les Femmes Savantes.
    Sur un carrosse de couleur amarante...
    (sonnets à la Princesse Uranie)
    Mais tes vers sont quand même moins ampoulés que ceux de Trissotin... ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est mon petit côté docte :)

      Supprimer
  5. Arpenteur d'étoiles16 juin 2017 à 15:31

    je suis assez d'accord avec Bricabrac, Venise, les gondoles et le chavirage tellement bien :o)
    et toujours ta poésie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonheur et mélancolie mêlés me vont bien, comme tu le sais ...

      Supprimer
  6. Il y a des rêves dont on ne voudrait jamais sortir. Comme le tien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup Marité :)

      Supprimer
  7. Pardon, Miss Tiss.
    Une vie un brin chaotique, m'a éloigné de vous tous.
    Je pioche, ce soir. Te retrouve avec bonheur. Comme toujours, livrant ton cœur ♥

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".