mardi 27 juin 2017

Vegas sur sarthe - Le sacre de l'été

"Le sacre de l'été" pour les Nuls

Contrairement au sacre de l'hiver composé par des gens avec des noms en ski – Stravinsky, Nijinski – le sacre de l'été a été composé en solstice majeur par des gens avec des noms en icule: Canicule pour la musique et Gesticule pour la chorégraphie.

Inspiré du deuxième concerto des 4 saisons en sol mineur des Houillères de Lorraine, ce ballet de paille de riz évoque en deux tableaux l'euphorie des transhumances estivales et l'atmosphère fiévreuse des plages envahies de corps laiteux.

Premier tableau: La transhumance (Lento).
Le bitume est envahi de congés payés. Une grande joie règne sur la Terre.
La maréchaussée aboie. Les caravanes passent (Moderato). Les hommes gesticulent et interrogent bison futé (Banderillero). Chacun arpente l'asphalte avec extase jusqu'à l'entrée du camping (Apero).

Deuxième tableau: La cuisson (Al dente).
Sur un immense patchwork de serviettes étendues (Acaro ou à carreaux) coulent Coca et huile solaire. L'eau est mouillée, le sable sec. Recto-verso (Molto allegro), que de morceaux, que de dorsaux, que de sursauts (Noiro) jusqu'à la danse sacrale du retour.

L'orchestre symphonique est pour l'occasion composé d'instrumentistes à cordes et en strings et de flûtistes dits verres à pied ou piccolo.
Les claviers évoquent la faune: xylofaune, vibrafaune et ifaune7 étanche aux éclaboussures.
Les clarinettes de Die sont d'appellation d'origine contrôlée, les trompettes sont renommées alors que les timides trombones jouent en coulisse.
Les percussions exotiques comprennent des timbales de fruits de mer surgelées, des tam-tams et des bambous et c'est numéro un de chez Barbelivien ainsi qu'une paire de castagnettes oubliée dans un boléro de marque Ravel.
Le triangle des Bermudes ou idiofaune monté sur pied de parasol majeur apporte sa note de mystère.

Enfin, dixit C. François :toutes les cymbales du carnaval qui font moins de bruit que les coeurs... Oh oh oh oh viennent compléter cet ensemble tropical.
Le Sacre de l'été a surtout consacré la chanteuse LaDonna Adrian Gaines dite Donna Summer, plantureuse cantatrice proche de Bonnet M. dont on se souviendra du sacré tube de l'été : Love to Love You Baby.


A venir: "Chère Rasade" pour les Nuls

Où lire  Vegas sur sarthe

9 commentaires:

  1. Bonnet "M" représente l'antithèse" de Jane Birkin, avec ses petits boutons d'acnéné ?

    RépondreSupprimer
  2. Pas certain de vouloir voir ce que serait un bonnet M :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur d'étoiles29 juin 2017 à 15:26

      ce serait plutôt un bonnet A :o)))

      Supprimer
  3. Avec toi, même si on est à la plage, la musicologie atteint des sommets ! Encore un texte d'anthologie ! Câââlisse, quel costaud, ce Vegas !

    RépondreSupprimer
  4. Les clarinettes de Die...j'adore !
    Mais c'est tout le texte qu'il faudrait que je recopie...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vas-y... copie... c'est pas que pour les Nuls :)

      Supprimer
  5. et comme le chante Philippe Lavil de Vegas sur Sarthe : "Il tape sur des bambous et c´est numéro un" :)

    RépondreSupprimer
  6. Arpenteur d'étoiles29 juin 2017 à 15:29

    comme toujours plein d'humour et la musique éternelle et Claude François et Donna Summer que j'adore :)

    RépondreSupprimer
  7. Ah ah ! Vegas, tu peux ajouter à ton sacre en solstice majeur l'amie Vésicule.
    L'hepatum et le ricard sont de la même couleur je crois ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".