dimanche 26 avril 2015

CristelD - Rose et rainette

La rose et la rainette

Pauvre rose !

Elle est si seule dans ce vaste jardin…

À peine éclose, sous la fraîcheur matinale, elle est belle avec ces gouttes de rosée qui scintillent.

Mais sa solitude lui pèse.

Elle est la dernière des roses qui ont fleuries dans ce petit paradis.

Dorénavant les autres sont toutes fanées.

Elle sent une larme qui glisse le long d’un de ses pétales.

Midi arrive.

La chaleur se diffuse progressivement.

Les odeurs de terre et des autres plantes s’élèvent.

Et elle la voit.

Cette charmante petite chose luisante et verte chante juste à côté d’elle, accroupie sur cette pierre plate qui borde la mare parsemée de petites lentilles vertes qui bougent au moindre souffle de vent.

La rose incline sa belle tête rouge sombre vers elle, doucement.

Elle l’écoute.

Mais un bruit de pas résonne, et la jolie rainette se tait brutalement. Elle est en partie dissimulée sous une feuille verte, aussi brillante que notre gentille et élégante batracienne.

Une fois que l’intruse présence est partie, elle recommence son chant.

Notre rose est heureuse : elle n’est plus seule !

Mais la fin de la journée arrive, et la verte compagne disparaît pour sans doute se réfugier dans un creux quelconque, ou plonger dans l’eau !

Et notre rose est de nouveau triste. Néanmoins, face à la nuit qui tombe, elle espère…

Au matin, la rainette est déjà là, et chante de nouveau pour elle.

Les jours qui suivent voient cette scène se répéter.

Mais la rose se flétrie et petit à petit perd ses pétales veloutés, et leur couleur intense se fane, inexorablement.

Il ne reste bientôt plus d’elle que la tige verte qui supportait sa beauté éphémère.

Notre petite rainette est seule, si seule.

3 commentaires:

  1. et rose elle a vécu ce que vivent les roses... disait Malherbe qui n'écrivit jamais rien je crois sur les rainettes ?

    RépondreSupprimer
  2. je pensais plus à Ronsard ! mais oui en effet ! et ces jolies rainettes n'ont pas beaucoup de textes qui les concernent : dans les contes c'est souvent des crapauds très moches !!
    alors pour elles pour cette idée !

    RépondreSupprimer
  3. j'espère que rainette va vite trouver une nouvelle amie :)

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".