samedi 18 juin 2016

Gene M - Le magicien de la couleur

Un beau jour de printemps, des meubles démodés avaient été extraits de la grande maison au coin de la rue.

Tout le monde dans le quartier connaissait le propriétaire : un médecin, plutôt atypique pour un membre de la faculté. Son physique et son style vestimentaire semblaient être bloqués au compteur des années 70. cheveux longs, favoris, pantalon à pattes d'eph...

Les jours suivants la maison continua à cracher ses vieilleries, tentures défraîchies, fauteuils hors d'âge, lampadaires poussiéreux et autres objets improbables.

Tout cela était embarqué promptement dans une camionnette qui fidèle au poste revenait chaque jour. Je compris, en voyant un jeune homme briser les pieds d'une petite table en bois blanc, que le mobilier n'aurait pas une seconde vie. Ils s'en iraient tristement dans une une jolie décharge.

On crut à un déménagement , un nouveau départ.
Il n'en fut rien.
Des peintres arrivèrent et s'activèrent.
Auparavant la maison bourgeoise s'intégrait parfaitement parmi les immeubles cossus et les maisons de ville. Son style discret, son élégance discrète de bon aloi ne dénotaient pas.

Mais tout cela vola en éclats. La maison fut repeinte en un blanc éclatant que l'on imagine davantage dans une île grecque qu'en région parisienne. La porte du garage et celle de l'entrée de service furent repeintes en parme. Quant à la grille en fer forgé elle arbora bientôt un noir profond.
Je savais qu'il y avait un jardin à l'intérieur et l'on est toujours tenté de voir ce qui est habituellement caché ; Je risquai un coup d'oeil à l'intérieur, les grilles étaient souvent ouvertes pendant les travaux. J'aperçus de nombreuses plantes exotiques en pots autour d'un petit bassin. Il se préparait un jardin d'orient derrière ces grilles !

L'aspect insolite de la grande maison ne suscita étrangement aucun commentaire. Finalement cela donnait un coup de jeune au quartier.

2 commentaires:

  1. Nouveau look pour une nouvelle vie ? ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  2. Arpenteur d'étoiles19 juin 2016 à 00:12

    et bien sur les changements de style, de couleurs, de décoration redonne souvent une autre vie à des maisons parfois figées longtemps dans une époque

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".