lundi 6 juin 2016

Vegas sur sarthe - Internet a disparu

L'équidé de Troie

Lutetia – rue des Amphores – 6 juin 410 – meridies moins 10

«Ave Caïus Asus»
«Ave Caïus Hadopis. Quid novi? T'en fais une tête»
«Tu m'étonnes... j'ai la tête du gars qui vient de perdre son boulot»
«Quid factum est? Raconte»
«Figure-toi qu'hier soir j'avais plus de connexion, alors j'ai commencé par engueuler les gamins qui bidouillent sur Face-de-Bacchus dans mon dos... mais c'était pas eux pour une fois»
«Et alors?»
«Alors j'ai coupé leur chat – leur tchat, pas le greffier – j'ai fait mon César et j'leur ai dit: Allez jacter à l'Est»
«Et y z'y sont t'été?»
«Tu parles, alors j'suis t'été au cyberforum du coin pour en avoir le cœur internet»
«Le cœur internet?»
«Mea culpa, j'sais plus c'que j'dis... pour en avoir le cœur net»
«T'es allé chez Gratis et Prodeo?»
«Non, au coin d'en face chez Prorata Temporis»
«Ah? J'le connais pas çui-là»
«Pas grave. Y vient d'fermer boutique quasi modo, tout comme l'autre et vice versa»
“Quoi, Quasimodo?”
“J'voulais dire: De la même façon”
«Tu devrais surveiller tes locutions, Caïus. Et alors?»

«Ben j'suis entré in extremis alors qu'y baissait son rideau et je'lui ai demandé manu militari s'il avait encore de la Toile”
«Et alors?»
“Alors arrête de dire toujours Et alors. Il avait plus de Toile, juste un vieux stock de papyrus comme naguère”
“Tu veux dire comme avant l'Antiquité? Celui qu'on utilisait pour les fax similé?”
“Non, ce machin égyptien qui venait d'Alexandrie ou d'Alexandra, qui faisait naufrager les papillons de la jeunesse et qu'on grattait pour pouvoir le réutiliser plusieurs fois”
“Ah Aaah! Voiles sur les filles! J'me souviens. C'était pas du Claudius Francius? Quelle galère! J'en ai encore un rouleau qu'on avait ramené de nos vacances à Herculanum et dont Rebecca se sert comme rouleau à pâtisserie pour faire ses cookies”
“Nous on fait plus de cookies, ça faisait trop de miettes sur le claviatura. Bref j'ai cuisiné le gars de chez Prorata et il m'a avoué qu'internet avait officiellement disparu!”

“Comment c'est possible un truc pareil?”
“J'ai pas tout compris. Tu sais ces gars-là parlent pas latin comme nous. Ca serait à cause d'un équidé de Troie porteur d'une maladie – une sorte de virus infectieux, comme des vers de Virgile mais en plus crade – qu'aurait foutu la zizanie intramuros, du coup le Conseil des Anciens a fermé tous les portails sine die”
“C'est donc ça que j'ai cru voir brûler cette nuit, y z'ont utilisé les pare-feu!”
“Ouais, du coup il va me rester sur les bras un discobole de cinq cent kilos-octets ad vitam aeternam”
“Ca va être vachement lourd à porter. Moi j'ai un Duralex de deux Omega-octets de chez Gratis et Prodeo”
“Euh... tu veux dire méga-octets?”
“Non, chez Gratis y disent Omega mais peu importe puisque ça va aussi me rester sur les bras”
“Alors tout est foutu? Même les navigateurs... c'était quoi ton navigateur?”
“J'avais fait confiance à Marcus Polo... ça ramait pas mal mais j'suis pas du genre pressé”
“Moi c'est un Oueb-masteur qui m'avait conseillé Tabarlus mais comme j'y perdais mon latin j'avais récupéré Safari grâce à un broker... tu dois connaître... un dénommé Pompée”
“Safari? Vains dieux! C'est le nec plus ultra, ça”
“Ouais mais ça m'fait une belle cnémide aujourd'hui! A quoi ça va servir tout ce matos, le computatrum, tous ces pixelus, ces protocolus, ces macrons?”
“Euh... tu veux dire ces microns ou ces macros?”
“Non, des macrons... c'est comme ça qu'y disent chez Prorata Temporis”
“Alors adieu ma version 3.0 des Jeux Olympiques en couleur avec l'option hécatombe”
“Idem, j'avais le jeu Kohlantus en ligne... et Rebecca pourrait t'causer de la série Gastronomia par Paulbocus!”

Soupir... (Suspirium, Suspiria au pluriel)

“Et les pseudos? J'aimais bien les pseudos, moi c'était Scipion l'Africain... et toi?”
“Moi c'était BrigitteBardo”
“T'es un marrant toi, drôle de prénom pour un mulet”
“Possible, tu sais on trouvait tout et n'importe quoi sur la Toile... avant”
“Dis donc, on va être vachement emmerdés pour notifier nos amis pour les agapes des voisins de quartier!”
“Attends un peu! Laisse moi réfléchir, j'ai plus l'habitude... ben on va aller voir tous les voisins du quartier”
“Oui mais si on va les voir maint'nant, ça veut dire qu'on va s'les farcir deux fois?”
“Ben oui... sine qua non?”

7 commentaires:

  1. J'adore!! Super bien écrit, et une excellente détente..Merci, bonne journée, Jean-Pierre

    RépondreSupprimer
  2. "2 h moins le quart avant JC", merci Vegas pour le plaisir de ce festival de bons mots

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien Emma... tant qu'il y aura de l'Internet

      Supprimer
  3. Fantastique, ton fatras numérique foutu traité à l'antique façon, bravo, y manque rien, et sûr que Jean Yanne et Pierre Dac réunis auraient pas pu ajouter grand chose !

    RépondreSupprimer
  4. Arpenteur d'étoiles10 juin 2016 à 16:58

    je me suis "éclaté" à te lire (comme toujours d'ailleurs) ... et puis avec 7 ans de latin, j'ai tout compris :o))

    RépondreSupprimer
  5. Sa vou reux ! Quelle verve !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".