mardi 21 avril 2015

Lilousoleil - Rose et rainette

La rose et la rainette

Un jeune crapaud se mourait d’amour pour une grenouille des alentours. Il en était tellement épris qu’il en perdait l’appétit. Faut dire qu’elle était belle la coquine ! Sa peau d’un vert jade paraissait la plus douce du monde ; ses reflets irisaient toute la mare. Il avait beau lui lancer des regards énamourés, lui faire des yeux de merlans frits, elle ne voyait rien... Elle ne pensait à rien, elle ne faisait rien… Il lui offrit des nénuphars géants les plus rares et les plus parfumés, les Nymphéas de Monet, les meilleurs photos de Depardon… Elle resta de marbre.
Le vieux crapaud, le sage de l’étang lui suggéra de l’envoyer aux pelotes, mais qu’aura-t-elle fait sans aiguille pour tricoter.
C’est la vieille Noiraude qui broutait pas loin qui trouva la solution. Elle se souvint qu’une grenouille avait voulu s’enfler pour lui ressembler ; ses copines après l’avoir encouragée s’étaient lassées de sa bêtise et l’avait envoyée sur les roses.
Depuis, elle squattait la fleur en s’agrippant comme une naufragée.
Le jeune crapaud sécha ses larmes, acheta des roses, plein de roses et les offrit à l'élue de son cœur…
Ont-il vécu un grand amour ? Je n’en sais rien. Mais je sais que chaque matin, à l’heure où la rosée perle encore, on voit une rainette allongée en plein cœur d’une rose rouge vif !

3 commentaires:

  1. Comme quoi les roses ont surpassé les Nymphéas de Monet! Du moins, je le suppose... :)
    Lorraine

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends qu'une grenouille de marbre s'agrippe comme une naufragée! ou comment couler des jours heureux ?

    RépondreSupprimer
  3. joli conte qui nous vante la persévérance de l'amoureux pourtant maintes fois éconduit :)

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".