mardi 28 mars 2017

Andiamo - L'écrivain voyageur

L'écrivain voyageur ...

Quel pari stupide ! Avant hier avec quelques copains dans une brasserie de la gare de Lyon, après moult bières toutes plus costauds les unes que les autres, j'ai tenu le pari d'écrire un roman entier entre Paris et Marseille, et ce en TGV !

Trois heures pour relever un défi, si au moins il se trouvait un connard pour flanquer un fer à béton sur une caténaire, je gagnerais quelques bonnes heures, mais non pas de risque, les drones surveillent la ligne.

Ou encore une désespérée se balancerait sur la motrice pile au moment où elle passe, mais non, il fait beau, Hollande ne sera plus président dans quelques semaines, tutti va bene.

Tiens une grève inopinée de la S.N.C.F, ça arrive, ils se foutent en "pause" pour un non, ou pour un non, ce serait chouette ... Mais ne rêvons pas, ce ne sont pas les vacances, moins d'affluence... Moins d'impact !

D'abord quoi écrire ? "ILS" m'ont imposé un thème : "l'écrivain voyageur" quelle connerie, parole ils se masturbent le cerveau, un titre pareil ça ne fera pas un rond ! "Mort d'un commis voyageur" ça avait de la gueule, "Le voyageur imprudent" voilà un titre ! L'écrivain voyageur... pourquoi pas le pigeon voyageur ? Biscotte le pigeon c'est ma pomme, nom de Zeus !

13 commentaires:

  1. C'est pourquoi j'ai arrêté la bière :)

    RépondreSupprimer
  2. nous t'aurons bien fait pester en tout cas :)))

    pour ce qui est de gagner du temps ou de tenir un sujet dans le cadre d'une interruption de trajet pour différentes raisons que ce soit, mon neveu en a fait un petit bouquin qui s'appelle "Accident de personne" : http://librairie.publie.net/fr/ebook/9782814504196/accident-de-personne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Végas : Dommage, car ne dit on pas faire d'une bière deux coups ? Dommage vraiment. ];-D

      Supprimer
    2. Tisseuse : Pester ? Oui mais c'est pour de la fausse comme disent les petits le pouce levé. ];-D

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Marité : Avec le pot que j'ai, le TGV risque fort de battre son record de vitesse ];-D

      Supprimer
  4. Le TGV va trop vite, c'est ça le hic (comme on dit dans les brasseries autour de la gare de Lyon). Pour écrire un livre, il vaut mieux prendre une micheline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bricabrac : Une Micheline ? Carrément une draisine oui ];-D

      Supprimer
  5. Arpenteur d'étoiles1 avril 2017 à 14:41

    et bien c'est parfait : les bières et la pause (ou la grève) de la sncf ... du coup tu vas publier chez Gallimard ou chez Glenat ou chez Dargaud ... :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpenteur : ce sera la Pleïade ou rien... Nan mais ];-D

      Supprimer
  6. Tu n'as qu'à appeler ça « le plus petit roman du monde » et le tour est joué...
    Les gens adorent qu'on les arnaque en poussant de grands cris admiratifs. Tu serais le Soulages de la littérature !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  7. Célestine : ou le Klein des scribouillards ];-D
    C'est un peu l'habit neuf du Roi !

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".