vendredi 31 mars 2017

Loïc - L'écrivain voyageur

La mer ?

"La mer, vous dites ? comment vous dire ... je ne peux pas dire ... Je ne sais pas ce que c'est.
Je sais que je suis seul, perdu dans l'immensité, secoué par les vents et le froid, écartelé dans l'écume de creux, de trous, dans cette épuisante succession de coups de boutoir.

Chaque choc est devenu un supplice, chaque écueil un challenge. J'ai perdu, voici quelques heures, mon stylo, mon compagnon de voyage qui m'incite et m'oblige à continuer, à m'accrocher : Je vous l'ai promis, et je me le suis juré. J'ai un témoignage à vous, à me, fournir. Pas une promesse, encore moins un contrat, non. Un voeu sacré, un sacerdoce. Il ne me reste que mon crayon gris, seul contact avec votre monde habité.

Dès mon retour je vous remettrai mes écrits, promis.
Et je m'autoriserai à rejoindre ma maison, quittant le monde blanc du pays des hauteurs.
Finie alors l'évasion en montagne : Bonjour la mer, je vais me présenter à toi, et ... à nous deux !

Armel Le Cleac'h

5 commentaires:

  1. Dans ce monde tourneboulé il nous reste au moins un crayon gris à quoi nous raccrocher !

    RépondreSupprimer
  2. La mer comme la montagne ne font pas de cadeaux, malheur aux inconscients, je le dis souvent : "la nature a horreur des cons "! ];-D

    RépondreSupprimer
  3. Faut vraiment être un surhomme (un fada ?) pour repartir en mer après avoir failli mourir en montagne !
    mMais quelle classe internationale, cet Armel !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  4. Arpenteur d'étoiles1 avril 2017 à 15:28

    Armel le clea'ch, voyageur, navigateur et sa famille qui est son port d'attache. la montagne et la mer et un crayon qui lie avec l'humanité et la vraie nature !

    RépondreSupprimer
  5. Un crayon gris, couleur de la mer en hiver

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".