jeudi 19 janvier 2017

Daniel Hô - Le doigt sur l'interrupteur

maître du destin
l’instant d’un temps suspendu
ordonne à la vie

4 commentaires:

  1. J'ai crû entendre comme un petit clic...

    RépondreSupprimer
  2. fugace, mais essentiel !

    ravie de relire un de tes haïkus, Daniel :)

    RépondreSupprimer
  3. Un haïku qui éclaire et en dit long !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".