lundi 16 janvier 2017

Jacou - Le doigt sur l'interrupteur

Quitte ou double
Il (elle) posa son doigt sur l'interrupteur.

"Une décharge électrique traversa son corps.
Sur sa tête, ses cheveux changèrent de couleur,
Balayés de travers,
Il ressemblait, il ressemblait..."

- A qui ressemblait-il? Essayez de vous rappeler. Et la couleur?
- La couleur? Pourquoi vous me parlez de couleur?
- C'est vous qui avez dit que ses chev... Bon, reprenons. Vous étiez où, quand vous avez observé ce phénomène?
- Comme tous les jours, à cette heure-là, comme d'habitude, assise devant la télé, chez mon voisin.
- Et quand il a voulu allumer, c'est là que vous l'avez vu changer de couleur de cheveux.
- Mais non, pas lui! L'homme à la télé.
- Je ne comprends pas.
- C'est pas compliqué, voyons.
- C'est vous qui le dites.
- Ça c'est bien passé hier. C'est ce que nous avez dit. C'était bien le 20 janvier 2017.
- Oui. Et aujourd'hui, nous sommes le 21 janvier 2017.
- Monsieur de Lapalisse vous donnerait raison.
- Qui c'est celui-là? C'est un témoin?
- Heu, oubliez.
- Pas question! Il pourrait m'aider à trouver le nom de l'électrifié.
- Hélas, c'est impossible. Je viens d'apprendre qu'il s'est électrocuté.
- Comme Cloclo. Pauvre homme. Voilà, c'est Cloclo!

- A la télé, un homme aux cheveux, heu, de quelle couleur, ses cheveux, déjà, châtains? Non? Châtains clairs, alors? Non plus? Comment? Blond. Donc un homme blond, balayage en travers...pas ça du tout! Faudrait savoir! Je vous rappelle que vous avez dit "ses cheveux changèrent de couleur, Balayés de travers" Faudrait savoir! La coiffure de Cloclo était toujours savamment travaillée; pas comme l'autre clown, qu'au moment où il allait prêter serment, sur l'interrupteur, la télé du voisin, ben, elle a explosé.

- Si je vous suis, vous étiez en train de regarder un jeu à la télé, quand celle-ci a explosé; plutôt, implosé.
- Implosé, explosé, toujours est-il que mon voisin n'a plus de télé; et puis je regardais pas un jeu, je regardais, en direct, l'invest...et c'est pas interrupteur, qu'il faut dire, c'est buzzer. Et l'homme à la télé, il fait que ça, tout le temps; il joue et ça a l'air de beaucoup l'amuser.

7 commentaires:

  1. Un homme blond, balayage en travers ? A part Obama, je ne vois pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme les couleurs sont parfois trompeuses,à la télé, ça se pourrait...

      Supprimer
  2. Et le clown va jouer pendant quatre ans...s'il ne s'électrocute pas ! Hélas.

    RépondreSupprimer
  3. Interrompu à cause de l'interrupteur ? Je suis interloqué ];-D

    RépondreSupprimer
  4. il est certain que le monde est en train de disjoncter :(

    RépondreSupprimer
  5. J'ai eu du mal à saisir cette aventure; peut-être parce que je n'ai pas le câble, peut-être parce que je ne suis pas américain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut lire le texte en mâchant du chewing um...;)

      Supprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".