lundi 2 janvier 2017

Marité - La dynamique des verres à pied

Du pied de vigne aux verres à pied.

Sur la table du réveillon revêtue d'une belle nappe pied-de-poule, Vav et Vac, colosses au pied d'argile, sont en grande discussion en attendant le départ des festivités.

Vav - Ça va Vac ? Prêt à faire le pied de grue toute la nuit ?
Vac - Ça va super ! Je me suis levé du bon pied ce matin. Bon pied, bon œil. Et je sais tout à fait de quel pied faire danser les bulles.
Vav - Ouf ! Tu m'enlèves une belle épine du pied parce que l'an dernier tu m'as cassé - le pied - toute la soirée. Aussi je t'attendais de pied ferme.
Vac - Oh mais aussi, tu prends tout au pied de la lettre : pas moyen de rigoler avec toi. Tu vois rouge au lieu de prendre tranquillement ton pied.
Vav - Dis, qui m'a mis au pied du mur le 31 décembre 2015 pour que je remplace le verre à eau, cet imbécile bête comme ton pied, qui a trouvé le moyen de tomber sur la carafe et de se casser ?
Vac - Ben, tu manques pas d'air. Il faut à chaque fois que tu mettes le pied dans le plat. Personne ne t'avais demandé quoi que ce soit. Pas besoin du verre à eau qui n'avait qu'à bien se tenir au lieu de perdre le pied qu'il n'a pas d'ailleurs.
Vav - Ahahah ! Tu riais jaune mon cher Vac quand le verre à eau s'est tiré une balle dans le pied. Je crois tout simplement qu'il voulait te couper l'herbe sous le pied en prenant ta place près de moi. Pas si bête que ça !
Vac - Tu es bouffi d'orgueil Vav ! Garde le pied sur terrre : tu sais très bien que je suis le roi de la fête. Celui qui permet de trouver chaussure à son pied.
Vav - Comme tu y vas là ! Lève un peu le pied mon cher. Tu te crois où ? Tu es tout simplement pied et calice liés, tout comme moi. Alors, arrête de te croire sur un grand pied.
Vac - Tu as raison : cessons de nous faire un pied de nez. Nous sommes au pied du mur. Alors soyons à pied d'œuvre pour que commence la fête.
Vav - A la tienne l'ami ! Trinquons à la vie du pied de vigne qui nous a mis le pied à l'étrier.

9 commentaires:

  1. Verre A Vin contre Verre A Champagne... la bataille bat son "plein" !

    RépondreSupprimer
  2. tu nous proposes un festival dans cette joute qui oppose les verres "ennemis" :)

    RépondreSupprimer
  3. beau dialogue en voilà deux qui ne parlent pas à leur pieds... Au fait j'avais eu la même idée je ne ferais donc pas des pieds et des mains !
    avec le sourire

    RépondreSupprimer
  4. Rooooh, désolée de t'avoir coupé l'herbe sous le pied Lilou. :) Ecris quand même : un texte ne ressemble jamais à un autre même si l'idée de base est commune.

    RépondreSupprimer
  5. Arpenteur d'étoiles5 janvier 2017 à 14:22

    j'adore les deux personnages Vac et Vav et le dialogue est excellent (avec plein de pieds :) )

    RépondreSupprimer
  6. De quoi régaler mes "apprentis" FLE ( français langue étrangère) avec un tel dialogue, je vais peut-être en emprunter une partie, si j'ai la permission de l'auteur !

    RépondreSupprimer
  7. Saraline, tu peux bien sûr utiliser ma prose qui emprunte en fait beaucoup aux expressions.:) Je suis très flattée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, justement, elles sont là, en situation, si j'ose dire...

      Supprimer
  8. On prend son pied quand on lit ce texte !

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".