jeudi 19 janvier 2017

Saraline - Le doigt sur l'interrupteur

De l’utilité de certains interrupteurs

Il s’assura qu’elle était bien occupée à engranger la dernière récolte de fruits, vérifiant le degré de maturité des dernières poires. Elle rangeait soigneusement chaque cagette, attentive à les poser sur le bon rayonnage, selon leur variété.

Il se dit qu’elle en avait pour un bon bout de temps ; la récolte était particulièrement abondante cette année. Il ferma précautionneusement la porte de la chambre froide et pour une fois, ne trouva pas inutile que la température de ces machines puisse descendre jusqu’à moins 30. Ostensiblement, il positionna l’onglet sur cette position et posa son doigt sur l’interrupteur, juste avant de tourner les talons en sifflotant d’un petit air léger.

Personne ne pouvait l’entendre mais les notes de « Tout va très bien, Madame la Marquise » se perdirent dans le long couloir qui menait au fond de la remise.

9 commentaires:

  1. madame Hibernatus est demandée à l'accueil des Impromptus :)

    trêve de plaisanterie, c'est atroce de siffloter ainsi après un coup tordu pareil :(

    RépondreSupprimer
  2. Il aurait pu siffloter "pour moi la vie va commencer" de notre cher Johnny national !
    Une petite bluette comme je les aime ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! flûte, comment n'y ai-je pas pensé ??

      Supprimer
  3. Voilà un fait "d'hiver" qui jette un froid... ;)

    RépondreSupprimer
  4. Il ne lui reste plus qu'à aller déguster une marquise aux poires !

    RépondreSupprimer
  5. Le crime était presque parfait ! Poirot va résoudre l'énigme...
    avec le sourire

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".