lundi 30 janvier 2017

Vegas sur sarthe - La lune dans le caniveau

Délivrance

Aux quatre coins du port tu pourras me chercher 
fouiller les bars minables où tu traînes ta bile 
et l'impasse sordide au sang indélébile
tu ne m'y verras point, pas plus qu'au vieux marché.

J'ai rompu les amarres à mon cœur attachées
gommé tes alibis et tes belles paroles,
du docker amoureux je m'écarte et m'envole
je quitte ce taudis où tu as tout gâché.

Il parait que là-bas luit un soleil nouveau
que les hommes sont bons et les amours sincères 
je quitte ma défroque de bouc-émissaire.

Je sais que l'on m'attend au royaume édénique,
je serai déjà loin de ce monde cynique
quand glissera la lune dans le caniveau

12 commentaires:

  1. Tu manies la rupture avec raffinement...
    Bravo mon cher Vegas !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  2. Au réveil, pas de croissant...

    RépondreSupprimer
  3. Noyer la lune,
    D'un trait de plume,
    Dans le caniveau,
    Tristement beau.

    RépondreSupprimer
  4. Merci à tou(te)s pour vos sympathiques commentaires

    RépondreSupprimer
  5. Arpenteur d'étoiles1 février 2017 à 18:53

    la vie est ainsi, on s'accroche et on décroche et partir au royaume édénique c'est une belle aventure (et tes sonnets m'enchantent) :)

    RépondreSupprimer
  6. encore une fois j'admire la qualité de ta plume aussi bien en texte qu'en sonnet.
    On ne décroche pas lune tout le temps !
    avec le sourire

    RépondreSupprimer
  7. Un royaume où sûrement on peut croquer la fortune et décroisser la lune.

    RépondreSupprimer
  8. j'aime aussi ton écriture lorsqu'elle s'aventure dans ce registre beaucoup plus sérieux, voir même implacable

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".