lundi 9 janvier 2017

Vegas sur sarthe - A l'ombre du figuier


Chambre d'hôtes




Eve vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue”
(Gourmande, aveugle et il a fallu que ça tombe sur moi)
Elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari et il en mangea”
(Fallait vraiment que j'aie faim)
Leurs yeux s'ouvrirent, ils virent qu'ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles, ils s'en firent des ceintures”.
Là c'est pas faux mais qu'est-ce que les historiens ont pu raconter comme salades après ça!
Vous avez déjà vu une ceinture de feuilles de pommier ou pire d'olivier ?
Bonjour le design du slip... Evidemment que c'était un figuier, le même que celui sous lequel on est toujours là avec Eva.
Les feuilles sont plus rugueuses que velues, malgré ce qu'on en dit mais assez grandes – sans me vanter – pour cacher mes bijoux de famille.

A propos de famille, Eva c'est ma meuf et moi c'est Adam... John MacAdam, cantonnier au Mont des oliviers, enfin... au mont des figuiers.
Si on m'avait dit que ça nous attirerait autant de pépins j'aurais jamais accepté de consommer ce truc, ou alors en décoction, à la rigueur en cataplasme.
Après ce fameux jour où on s'est retrouvés honteux à poils elle et moi, on avait refilé des figues au Tout-Puissant histoire d'apaiser ses quintes de toux – son courroux divin – et ça avait bien marché.
Depuis IL nous fichait une paix royale ou une paix céleste si vous préférez.

Je dois reconnaître que Eva est douée pour la tarte aux figues mais sortis des figues rôties et du filet de canard sauvage aux figues – qu'on appelle aussi filet d'enfant du Bon Dieu – on mange surtout des compotes de figue. Je reconnais que c'est pas très varié mais on n'a jamais la courante et c'est une bonne chose.
La figue apaise aussi les douleurs menstruelles d'Eva quand débarquent ses grands bretons, des relations éloignées qui arrivent avec la lune et qui m'empêchent d'en avoir... des relations.
Je dis que nous imposer de vivre là-dessous c'est de la barbarie!

Parait qu'en huile c'est bon contre les rides et les vergetures, alors depuis qu'IL nous a appris qu'on était devenus mortels on l'utilise en massages et en shampoing.
Paraitrait aussi que ça rend intelligent mais on n'a personne ici pour comparer avec nous à part LUI qui est hors concours et les grands bretons mais on comprend pas tout ce qu'ils disent.
C'est quand même relou ce qu'on peut faire avec notre arbre: Eva s'est bricolé un soutif en laissant sécher le lait qui coule des feuilles coupées, un coeur croisé de latex à faire pâlir les autres s'il y en avait d'autres.

L'ombre du figuier c'est un peu maléfique pour les novices mais on a un truc pour le cas où vous auriez des figuiers qui font de l'ombre: il suffit de faire une incision dans le tronc.
Parait que l'incision du tronc ça LUI a donné une idée là-haut: IL appelle ça le Denier du Culte.
Dieu soit loué l'incision ça me permet surtout de faire ma liqueur, un truc alambiqué, agréable et désagréable à la fois, comme qui dirait mi-figue mi-raisin et que les grands bretons appellent bioéthanol; parait qu'ils mettent ça dans leurs chars pour les faire avancer... des chars qui roulent à gauche! Faut être un peu taré.

L'an prochain si Dieu le veut et si on arrive à trouver un accord sur le travail dominical on fera chambre d'hôtes: “A l'ombre du figuier” ça sonne bien.
Je vois d'ici l'annonce:
Ecrin de verdure, vue imprenable, adresse tatouée sur une fesse de bouc.
On va se faire un max de money comme disent les grands bretons d'Eva.





14 commentaires:

  1. Tu sais quoi ? Les seules fois où ces écrits ne m'ennuient pas c'est quand tu les dépoussières avec ton talent de fou ! :-DDD
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pourtant parfois l'impression de rabâcher, Célestine... une vraie litanie :)

      Supprimer
  2. Excellent, à l'ombre du figuier c'est un peu l'albergo Espanola ! on trouve tout, comme disait Géo ];-D

    RépondreSupprimer
  3. On s'instruit forcément à l'ombre de l'arbre de la connaissance

    RépondreSupprimer
  4. Nous voilà rassurés, le paradis n'est pas tout à fait perdu... L'humour non plus !

    RépondreSupprimer
  5. il manque juste la boukha pour s'enivrer un peu dans cette histoire :)

    RépondreSupprimer
  6. Mon petit Vegas, as-tu reçu ma participation ? je m'inquiète
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la découvre à l'instant et je la mets en ligne, ma petite Célestine :)

      Supprimer
  7. Arpenteur d'étoiles13 janvier 2017 à 22:44

    toujours drôle (et culturel aussi) ... j'adore tes textes :o)

    RépondreSupprimer
  8. Bel énoncé des vertus du figuier, et l'humour, toujours l'humour !

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".