mercredi 11 avril 2018

Pascal - Higelin en chemin

Jacques Higelin

Electron libre, homme-orchestre, touche-à-tout, fou chantant, saltimbanque, Jacques Higelin avait mille cordes à son arc pour réussir, sinon triompher. Tombé du ciel, cet empêcheur de tourner en rond embrassait naturellement les causes perdues ; je l’aurais bien vu apporter son soutien aux zadistes, aux migrants, au désarmement, aux baleines, aux abeilles…  

Ange ou démon, bourgeois-bohème ou conservateur, talentueux ou travailleur, génie ou imposteur, précurseur ou imitateur, lui-même ne pouvait se satisfaire d’une seule étiquette ; il fut écrivain, acteur, chanteur, compositeur, militant, révolutionnaire, soixante-huitard, amuseur, musicien, rocker, illusionniste, girouette, toujours à contre-courant des modes et des traditions. Rempli d’énergie, ce visionnaire donnait de la futilité aux choses graves et de l’ampleur aux choses insignifiantes.

Clown, improvisateur, esthète inclassable, aiguilleur des sens, chantre en liberté, grain de sable dans l’horlogerie des choses établies, opportuniste surfant sur la vague de la célébrité, camelot de l’Amour, sur le marché de la gloire éphémère, cet Exalté de la Vie, cet amoureux des feux de la rampe, ce rebelle aux louanges vendait ses talents avec un enthousiasme sans cesse renouvelé. Insatiable, phénix ou éternel ado, il multipliait les rencontres, se nourrissait des divers courants musicaux, se remettait en question. De pirouettes en sauts périlleux, ses prises de position politiques et humanitaires ont redoré son blason au fil de sa carrière et le doux réfractaire ne refusa pas les honneurs.

En avance sur son siècle, il a traversé la vie comme une étoile filante, laissant briller derrière lui les paillettes de la renommée. Souhaitons-lui la main de la plus belle des hôtesses de l’air pour retourner jusqu’au Ciel. Balthazar, Melchior, Gaspard, tenez-vous bien, voici Higelin…


6 commentaires:

  1. tu saisis bien là tout le paradoxe du chanteur, de l'homme !
    j'espère aussi que ce "tombé du ciel" parvient sans peine à y retrouver sa place...
    il nous laisse de très beaux souvenirs, des chansons magnifiques, et ses 3 enfants artistes qui sont chacun des pépites brutes

    RépondreSupprimer
  2. En même temps que l'homme volant, on applaudit l'auteur de la nécrologie !

    RépondreSupprimer
  3. Bel hommage...pour un homme qui était plein de contradictions...parce qu'avant tout, il était "vivant" !
    Et que la vie ne se laisse pas enfermer dans les cases...

    RépondreSupprimer
  4. La nuit promet d'être belle !
    C'était un homme propice aux énumérations, tellement il était multiple, foisonnant et extraordinaire !
    La tienne est vraiment très réussie, Pascal.
    Arthur, Kên et Izia, lui aussi a énuméré les succès, et trois enfants aux cheveux d'or qui le porteront vers sa dernière demeure avec émotion.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que tu as parfaitement dépeint Higelin en tant qu'homme et artiste Pascal, simplement et justement. Bravo à toi !

    RépondreSupprimer
  6. ça le résume assez bien !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".