lundi 9 avril 2018

Tisseuse - Higelin en chemin


Sa première chansonnette

A présent
A présent la nuit tombe
Et la nuit se répand
A présent
La femme se rappelle lentement
Sa première chansonnette
Elle se dit lassée
Parce qu’un ami
S’en va dans le matin
Il était fatigué
D’une vie pleine
De mots d’amour et de rire
Et de fumée

Elle recherche
Et se remémore
Quelques paroles
Elle ressort les vinyles
Des vieilles années
Pour entendre
Nostalgie
Quelques accords de guitare
Qui s’enfuient

Avec du temps passé
Que rien ne peut servir
De barrer
C’est fou

A présent
A présent la nuit tombe
Et la nuit se répand
A présent
La femme se rappelle lentement
Sa dernière cigarette

(sur l'air de "Sa dernière cigarette"  qui a été la première des chansons qui m'a fait aimer Jacques Higelin lorsqu'un ami me la fait découvrir vers mes 17 ans...)

22 commentaires:

  1. Tes 17 ans ? Mais c'était hier ! ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ! juste l'espace d'une chanson...
      flatteur :)

      Supprimer
  2. Merci pour ton texte que j'ai lu, tout doux, en fredonnant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est ce que j'aime dans cette chanson (la sienne...), cette mélancolie douce, tendre

      Supprimer
  3. Réponses
    1. mélancolie, quand tu nous tiens...

      Supprimer
  4. Quelle intense adaptation, Mis Tiss ♥ Et qui te ressemble tant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci l'ami !
      il est vrai que toute sa personnalité était fascinante, son univers, ses interviews fleuves dans les nuits de France Inter, les Francofolies à La Rochelle... cela a accompagné ma vie

      mais je crois qu'avant tout j'aime ses ballades douces, ses rêveries, la guitare acoustique, etc...

      et bien entendu la carte des glaces de La Cigale à Nantes à son honneur depuis plus de 20 ans : http://www.lacigale.com/wp-content/uploads/2015/08/carte-desserts.jpg :)

      Supprimer
  5. C'est magnifique, et très accordé à la mélodie.
    Le grand Jacques aurait aimé ton tendre hommage.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas si il aurait aimé car j'ai tout de même vraiment "repris" tellement de consonance, et même de mots
      mais c'est sympa de ta part :)

      et c'était mon ressenti du moment
      cela permettait aussi de faire partager une chanson de lui, oubliée

      Supprimer
  6. Réponses
    1. t'as raison, c'est nul ;o))

      Supprimer
  7. On sent bien que tu as aimé Higelin et l'impact qu'il a eu sur ta vie.
    Moi aussi j'aime cette mélancolie Tisseuse. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'aime pas toutes ses chansons, loin de là, mais le personnage !
      dans le même type de génération, c'est plus Lavilliers qui a mon unanimité dans les textes et la musicalité (pas toujours le personnage)

      Supprimer
  8. De la première fumée au dernier tison, cette cigarette, c'est une ode au temps qui passe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est bien que tu l'ais lu ainsi, car ce n'était pas pour moi (qui n’ai fumé que 3 mois, en aucun cas, une ode à la cigarette :)

      Supprimer
  9. Tisseuse : dès que sort un cd de Lavilliers, je cours l'acheter. Je suis une inconditionnelle de sa musique, des paroles de ses chansons et puis j'aime le personnage. Je ne saurais expliquer pourquoi mais il me plait. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprends, bien sûr :)
      moi aussi, je suis toute sa discographie et je pense avoir un maximum de ses albums
      de toutes façons, comme lui, native de Saint Etienne, j'ai toujours pensé :
      "On n'est pas d'un pays mais on est d'une ville
      Où la rue artérielle limite le décor
      Les cheminées d'usine hululent à la mort "
      et "Les mains d'or" parle des gens de ma famille qui se sont esquintés auprès des laminoirs....

      Supprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".