lundi 2 avril 2018

Vegas sur sarthe - La fée Chocolat

Toxique aventure

Des Antilles elle avait cette longueur en bouche
et ces belles rondeurs des grasses langoureuses
je la sentais fruitée, gourmande et amoureuse
telle une gâterie qu'on liche et qu'on embouche.

J'avais abandonné Proust et sa madeleine
croyant gagner au change en croquant dans le dur
quelque torréfacteur féru de procédure
l'avait de son briquet grillée acétylène.

Je rêvais du sucré du goût caribéen
je la trouvai molasse et cucul la praline
ganache parfumée enrobée gélatine

c'était la fée Cabosse et j'allais abdiquer
quand je vis effaré son pigment trafiqué
et d'un bleu patenté son E131*

* Colorant pétrochimique bleu-violet sombre dérivé du méthane

8 commentaires:

  1. Conche le dise : voilà une belle histoire ! ];-D

    RépondreSupprimer
  2. Chak chien ka niché tèt-kal li an gou’y.Chaque chien lèche son sexe à sa guise.
    Moralité : Chacun agit comme il l’entend.

    RépondreSupprimer
  3. c'est sur qu'un colorant, ça casse l'ambiance chocolatée

    RépondreSupprimer
  4. Le narrateur a failli être chocolat !

    Et en même temps, comme on dit maintenant, c'est l'E131 qui le sauve (ou alors je n'ai pas tout compris) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il aura échappé de peu à la schtroumpfette :)

      Supprimer
  5. Mousse qu'y va chercher tout cha !?!

    RépondreSupprimer
  6. J'ai vu de mes yeux vu,
    le grand torréfacteur féru de procédure
    unir au chocolat la nano-particule d'inoxydé titane...
    et moi aussi, j'en ai bouffé.
    Toujours inspiré, bravo.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".