vendredi 14 octobre 2016

Arthur Hidden - A la croisée des chemins

Bon sang, je commence à avoir froid aux miches!


C'est l'automne. Les belles journées d'automne font les froides nuits d'automne. Je devrais y être habitué depuis le temps. En tout cas ce n'est pas ma peinture dorée qu'ils m'ont refaite il y a quelques années qui va arranger les choses. Certainement pas.

Quelle idée aussi ils ont eu de me mettre tout nu au sommet de cette colonne avec mes petites ailes ridicules, mon air de m'envoler sans bouger, ne serait-ce que d'un souffle? Je ne peux même pas grelotter lorsqu'il fait froid, transpirer lorsqu'il fait chaud. Encore qu'à cette hauteur malgré le changement climatique il fasse rarement chaud. En revanche j'ai bien l'impression que l'hiver il y a moins souvent de la neige. J'aime bien la neige lorsqu'elle recouvre mes épaules., les toits des immeubles et les trottoirs des avenues qui convergent vers moi. Depuis qu'il y a de plus en plus de voitures la neige ne tient pas sur les chaussées. Je me souviens encore de certains petits matins où seul un petit tas de crottin encore fumant entre les traces laissées par les roues d'une calèche interrompait la blancheur sous le scintillement des réverbères à gaz.

Pour être honnête l'hiver ne me déplaît pas tant que ça. C'est juste une question d'habitude. Ce que je préfère c'est tout de même l'été lorsque les femmes vêtues légèrement font le tour de la place pour aller d'une avenue à une autre. Qu'elles sont belles, joyeuses, colorées! Mais là, oui là, je le reconnais c'est parfois embarrassant pour moi d'être entièrement nu, exposé aux regards de tous et de ne pas pouvoir bander. Vous me direz qu'en principe, les yeux tournés vers l'avenir et vers le couchant je ne devrais pas avoir de pareilles pensées. En principe vous avez raison, mais dans les faits ..

10 commentaires:

  1. J'ai ri, et de bon coeur en plus ! Merci pour ce moment de légèreté teinté de fantaisie, ça fait du bien à lire et à imaginer ! :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est la colonne vent d'homme, en quelque sorte...
    Joli exercice, Arthur !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  3. Dur dur d'être un Génie de la Liberté

    RépondreSupprimer
  4. Colonne de Juillet en hiver... c'est pas une sinécure !

    RépondreSupprimer
  5. Ce que j'ai le plus aimé, c'est le passage qui parle de la neige, des calèches et des réverbères à gaz.
    Et cette idée que cet homme en or en a déjà beaucoup vu et beaucoup entendu.
    Puis le texte est beau, tout simplement.

    RépondreSupprimer
  6. Arpenteur d'étoiles15 octobre 2016 à 18:29

    je rejoins Minsky quant à la neige, calèche ...
    mais cet homme doit descendre la nuit de sa colonne pour séduire quelques belles conquêtes (il a surement un remplaçant :o)) )
    et une bonne idée en tout cas !!

    RépondreSupprimer
  7. Bravo pour l'idée et la manière!

    RépondreSupprimer
  8. Bravo pour l'idée et la manière!

    RépondreSupprimer
  9. Aaaah, très cher @ArthurHidden (on sait pas où, mais on s'en tape le bidou), c'est bonheur de retrouver tes élucubrations syperréalistes !
    Oh, dis ! Eh ! Un néologisme, rien que pour toi, oh, eh hein, bon ! :D

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".