mercredi 19 octobre 2016

Kakushi Ken - Ce matin trois cheveux blancs

Ce matin là, trois cheveux blancs dans la glace en me levant !

Je me souviens de ce matin là… Ca été une joie sans limite : j’avais presque bouclé le cycle des saisons. N’étais-je pas né dans les profondeurs d’un hiver rude ?…

J’ai donc commencé la vie dans la rigueur d’un hiver décennal, où ce dernier avait failli m’emporter dans le blizzard de la folie des hommes…
Ensuite est venu le printemps, avec ses douceurs trompeuses aux relents de cris et de coups, de soumissions et d’humiliations…
L’été fidèle à lui-même a été torride : fièvre des sens sans limite, jusqu’au dégoût de l’estivale envie de déambuler à la surface des hommes…
L’automne aurait pu être pastel, apaisant, mais le vent s’est levé alors, démesuré, emportant tout sur son passage, dévastant le semblant d’existence que je croyais être…

Enfin, ce matin là, trois cheveux blancs dans la glace en me levant...


11 commentaires:

  1. Je te souhaite un très bel hiver !

    RépondreSupprimer
  2. Je te souhaite la plus belle saison
    des quatre de la terre.
    Bises
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  3. Boucler le cycle des saisons c'est toujours mieux qu'être chauve... enfin, je dis ça pour en consoler certains !

    RépondreSupprimer
  4. La saison sera sûrement forte, à l'aune des cheveux blancs...
    Un texte d'une grande énergie qui décoiffe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ABC,
      ... qui décoiffe au point de ne plus avoir de cheveux... lol

      Supprimer
  5. 4 saisons qui ne laissent pas indemnes... Plus douloureuses que ces 3 cheveux blancs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces cheveux blancs sont les marqueurs que la boucle est bientôt bouclée !
      C'en est une joie !

      Supprimer
  6. Arpenteur d'étoiles20 octobre 2016 à 16:02

    l'hiver est parfois le printemps et l'été mêlés et la boucle n'est jamais vraiment bouclée et la vie demeure toujours :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'arpenteur d'étoiles,
      Ce n'est pas faux...
      Sourire

      Supprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".