lundi 24 octobre 2016

Stouf - Racines

Certaines de mes racines sont solidement accrochées à ce cailloux volcanique en plein océan indien au large de l'Afrique,la Réunion. Tandis que d'autres sont plus évasivement plantées dans ce borought de New York que l'on appel Brooklyn ou dans le 18 ième arrondissement de Paris, mais c'est une autre histoire dont je n'ai que très peu de bribes en tête.

Mémé Célestine m'aimait tout autant que la nombreuse marmaille qui envahissait chaques jours sa case et son terrain du Morne A L'eau était un merveilleux air de jeux,son cœur était bien assez grand pour tous nous acceuillir. Pourtant,un jour de beau temps (c'est tous les jours beau temps sur l'île)... il a bien fallu qu'elle s'en aille (à 85 ans) rejoindre son Jules, là haut avec le p'tit jésus. Je fus là pour lui dire ... a talèr gromère !

Madame Célestine Duciel a tout préparer pour sa randonée annuelle.
Son sac à dos est prêt,deux paquets de gateaux « petit lu cheng » (une marque chinoise,moins chère), des cuisses de poulets (qu'elle à écraser elle même avec sa vieille deux cv au carrefour du village parce qu'ils voulaient contrôler ses papiers et qu'elle n'en a jamais eut), un kilo de riz déjà cuit avec des aromates et des tomates de son jardin et sa p'tite fiole de rhum Charette biensure. Ah oui... un hélicoptère aussi pour rentrer plus vite du plateau de Mafat, à la réunion où c'est qu'elle vit depuis 85 ans.
- Pourvus que Zéphyrin ne soit pas encore mort !
Dit elle en pensant à son ancien soupirant de y a très longtemps, c'est chez lui qu'elle va manger le cari, dormir (dumoins s'il n'essaye pas de lui sauter dessus toute la nuit ) et se rappeller le bon temps autour du feu dans la cheminée de la case, lorsqu'ils pêchaient l'espadon sur la barcasse du vieu Santiago avec l'autre con d'américain alcoolique Ernest Emingway à Cuba.
Voila ... madame Célestine met son sac sur son dos,elle fait coucou au p'tit jésus qu'est sur la croix au dessus de la porte et chiao asta la vista,a revederchi ,by by, viva la revolution, que sera sera et...ouais bon, ça va bien !

Là il faut y aller, la route sera longue,le chemin du facteur et la grimpette avec un dénivelé de fou (ou de folle). Tiens, des mômes de 4O ans à peine la croisent, ils ont des sacs au dos et descendent du plateau vers St Leu où les attend un bateau affrété par la reine d'angleterre pour lui amener sa consomation de zamale de l'année.
- Salut madame l'honorable vieille dame Célestine, ça gaze ou quoi ?
- Ah ben c'est des chinois qui font la livraison maintenant ? Salut les poteaux !
- Ah oui, tchinois,trés bien tchinois, eux très sympas ! Disent-ils,en cœur.
Normalement, à cet endroit il devrait y avoir le chat sauvage qui pue, il devrait être sur le rocher à droite et faire « quchiii quchiii... » et disparaître pour faire croire que c'est un descendant du chat de Cheshire. Il n'est point là et madame Célestine prend un coup de vieux, elle se sent un peu triste.
Aprés cinq heures de marche la vieille (ma grand-mère noire et très belle) se retrouve à mafat, d'vant la sonnette du Zéphyrin, elle sonne. Y a personne qui répond (et pi y a plus d'sonnette de toute façon).
- Oh merdre se dit elle, tout fout l'camp !
Elle va tomber par terre, se laisser partir mais ... y a un poulet, un flic, qu'arrive en courant et qui met ses bras sous les siens, pour qu'elle reste debout.
- C'est moi Stouf, mémé reste avec moi !
- Ah ... c'est vous Zéphyrin ... vous semblez long à la comprenette, je vous aime !
Mémé est morte ce jour là.

Chanson que me chantait ma vieille grand mère à propos de mon grand père tchinois que je n'ai pas connu (au coin du feu) :

Inn té pansé po misel

Twé la kit ton pèî
Po alé èd ton bann frèr
Twé la fé la gèr
Twé la vi la mizèr
Lavyon i pasé anlèr
Bonm i pété atèr
E twé lé mor mon sèr
Mon kèr i plèr

12 commentaires:

  1. stouf qé fou i rèv la vi mafat
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=sI4eDOkp2Q4
    https://www.youtube.com/watch?v=ZoFoHX5kKFM&feature=player_detailpage

    RépondreSupprimer
  2. Quand la folie douce donne un magnifique texte...
    (Sinon, j'aurais bien postulé pour être factrice :-)).
    (Sinon, que dit la chanson?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est des mots pour mon gran-moune qu'est v'nu faire la guerre pour les français blancs,dans ce pays qu'il connaissait pas et qui l'a garder pour lui.
      Toi t'as quitter ton pays pour aller aider ton grand frère. Toi t'as fais la guerre,toi t'as vu la misère. L'avion il passait en l'air,la bombe elle pétait par-terre. Et toi t'es mort mon cher. Mon coeur il pleure !
      C'est la Célestine qui chantait cela le soir dans la kaz et elle donnait le rythme avec ses doigts agiles sur une casserole.
      Elle parlait à l'esprit du grand-père...qui devait être contant que les gents mangent le cari en pensant à lui.Les créoles de la Réunions sont cathos,hindouistes,musulmans ou même Bouddhistes ou Tamoul et c'est un peu pour cela qu'on appel ce cailloux la Réunion. Mais ils croient tous aux esprits ! ;o))
      Ceci dit,si t'es infirmière,celle qui crapahutait dans les mornes vient de prendre sa retraite...

      Supprimer
    2. Malheureusement non.
      Mais il reste la possibilité d'y aller simplement pour le plaisir et la découverte :-).
      Merci pour tes explications. Entre les vidéos, ton texte et le commentaire, c'est une belle histoire que tu nous racontes et nous montres.

      Supprimer
  3. A la Réunion il n'y a pas que le manioc qui donne des racines...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. stouf
      Tout pousse à la Réunion,même les mauvaises herbes comme moè.

      Supprimer
  4. Je l'aime beaucoup, moi, cette homonyme créole.
    Célestine Duciel, c'est tout à fait moi.
    Merci Stouf, ainsi je te connais mieux et j'imagine ton large sourire.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  5. Oh beurk...t'es noire ? ;o)

    RépondreSupprimer
  6. Arpenteur d'étoiles28 octobre 2016 à 14:30

    je ne sais pas (quoique ...) si t'es une mauvaise herbe cher Stoufounet mais ce texte est prenant, tendre et évidemment plein d'humour ...
    Sinon, tu connais beaucoup de langue et de patois, gaga ou canut ou breton ou réunionnais (on a une amie réunionnaise, d'ailleurs :) ) ... alors la chanforgne et la lourde m'ont vraiment amusé !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. stouf Bihan
      Comment ça stoufounet,pourquoi pas porcinet ou foufounette pendant que t'y est ? 8o))
      Quand au breton,si t'es bihan et que tu t'es taper une messe en latin avec mémé le dimanche matin à l'église (et que tu sents déja dans ta tête le poulet et les patates qui dorent tranquillement dans le four à charbon qu'entretient le Marcel en sirotant vite fait quelques verres de chouchen ) avec les "culs bénits" du village qui parlent tous une langue extraterrestre sur le parvis. Evidemment,ça marque.

      Supprimer
  7. Ah ben v'là que t'as des racines en réunion maintenant :)
    Et bien ok !va pour l'histoire contée

    RépondreSupprimer
  8. stouf charmant
    Princesse... tu te fous de ma gueule ? C'est vrai que t'as pas de nez dans tes smiley ! :)

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".