mercredi 22 février 2017

Laura Vanel-Coytte - Le pantalon de Paul

Le pantalon de Paul Cézanne

Le pantalon du petit Cézanne a couru dans tout Aix -en-Provence
Du Cours Mirabeau où il vivait avec ses parents à l'Eglise
Sainte-Madeleine où il a été baptisé. Quand son père ouvrit une banque
Rue des Cordeliers, le pantalon du petit Paul fut mieux coupé, plus riche.
Au collège, le pantalon du petit Cézanne rencontre celui d'Emile
Avec lequel il forme deux paires d"Inséparables." Un jour Paul défend Emile.
Le lendemain, Zola offre à Cézanne un panier de pommes, un motif du peintre.
A l'école de dessins d'Aix-en-Provence, le pantalon de Paul s'use.
"Cézanne peint" et sculpte mais est aussi bon en mathématiques.
Après avoir obtenu le bac brillamment, le pantalon de Paul épouse
Sans enthousiasme les bancs de la faculté de droit mais c'est de peinture
Qu'il reçoit un prix. Le pantalon de Paul échappe au service militaire.
Le pantalon de Cézanne est celui d'un athlète souffrant et timide.
Le pantalon de Paul s'assoit dans les couloirs du Louvre comme copiste.
Emile Zola prend un jour la défend de Paul Cézanne dans un article.
Le pantalon du peintre court à nouveau la campagne aixoise.
Paul fait sauter le pantalon pour une ouvrière et modèle, Hortense.
Le pantalon de Paul connait l'usure et les raccommodages à Auvers-sur-Oise.
Alors qu'il est sans pantalon, Hortense lit Baudelaire à Cézanne.
Paul mouille le bas de son pantalon à l'Estaque dont il parcourt le paysage
A pied et à pinceaux comme le fera à Gardanne et Aix pour la Ste Victoire.
Le bas du pantalon de Paul finira de s'user en grimpant vers la montagne
Ou vers son atelier où on l'a suspendu pour accentuer le pittoresque
De la visite des paysages aixois. J'ai suivi le pantalon de Paul vers le barrage
De Bibémus où mon pantalon a reçu la poussière du chemin des carrières.

Où lire Laura


6 commentaires:

  1. Hommage dithyrambique, ses peintures ont fini par faire un tube ];-D

    RépondreSupprimer
  2. Arpenteur d'étoiles22 février 2017 à 17:30

    j'aime toujours tes textes et ces aventures entre Zola et Cézanne me plaisent infiniment
    Je me suis permis d'ajouter une image des deux (Emile et Paul) et aussi d'Hortense (Fiquet), madame Cézanne ... j'espère que cela te plaira ; sinon tu me dis et je l'enlève !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré ton texte, haut en couleur comme un tableau de Cézanne.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  4. Une biographie très en jambes, Laura! Bel exercice

    RépondreSupprimer
  5. C'est certain, il était bien culotté, celui-là!

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".