lundi 31 octobre 2016

stouf - Demain

- Driiiing driiiing monseigneur, c'est l'heure, on est déjà demain, bouge ton cul !
- Oh zut, tais toi le réveil !
- Naaaan ... j'insiste patron, vous m'avez acheter pour cela.
- Bon, je te rend ta liberté de choisir et j'veux pas que ce soit déjà demain, ok ?
- Objection votre honneur, je n'en démordrais pas... c'est aujourd'hui demain et je prend plaisir à vous torturer quelque peu !
- Tout de même, ordinateur... euh réveil, je suis déjà assez vieux et je veux que cela cesse, je veux retourner à hier !
- Point possible, désolé.
- Pourtant... c'était mieux avant, non ? Bon, monsieur marteau, t'es dans la salle ?
- Oui maître, à vos ordres !
- Pète la gueule à réveil.
- Quand ça, demain ?
- Mais vous vous êtes tous liguer contre moi ou quoi ? Bon ok, c'est demain.

Alors messieurs marteau et réveil son contents, le vieux con d'hier est enfin levé pour vivre demain. Du coup ils partent « bras dessus bras dessous » s'en j'ter un p'tit derrière l'oreille, chez Georgette, la bar-girl patronne d'en face.
Là, Stouf n'en reviens pas... il a quinze ans et avec la télécommande de la téloche (ça existe encore), un vieux de 3O ans lui dit qu'aujourd'hui c'est lundi 35 Octobre 3OO16 ! Assurément... y a quelque chôse qui cloche.
Beeen ... c'est qui la belle nana toute nue avec des fesses magnifiques qui ronfle encore à côté de lui ? Oh, Christine. Il l'aimera toute sa vie et même plus tard, c'est sur.
Aprés demain ce sera toujours demain et tant mieux, on a le temps.

Y a une version plus longue de l'histoire mais je la lirais demain à ma Christine, quand elle ne sera plus morte.

5 commentaires:

  1. J'aime bien le dialogue de sourd entre Stouf et son réveil : le premier ne veut pas encore demain pour dormir avec sa Christine - même morte - tandis que le second avance inexorablement.

    RépondreSupprimer
  2. Il y a des décalages horaires plus perturbants que le passage à l'heure d'hiver !

    RépondreSupprimer
  3. stouf est en plein décalage géographique d'horaire
    Chploc,c'est la plaine toute verte de Mongolie intérieure ou extérieur,il ne sait point puisque c'est Igor et Grishka qui l'on mis là aprés l'avoir capturer à la station de métro St Michel hier. Le voyage en fusée Antonov 1961 s'est bien passé et Youri Alexeïevitch Gagarine buvait beaucoup de vodka mais n'a pas planter le zing.
    C'est vrai que stouf n'a pas conduit un cheval depuis quelques années mais il s'y remet petit à petit et pour aller là ou ils vont un 4X4X6 n'aurait pas suffit. Ou vont-ils d'ailleurs,quel jour on est et qui est la charmante prêtresse chamane aux yeux verts et chapeau de paille qui mène le caravensérail ?
    -Y a quoi à la télé ce soir d'hier ? Essait-il,afin d'engager la conversation puisqu'il commence à trouver le temps long et qu'il faut qu'il oublie son mal au cul (ils ont même pas mis de scelle sur le canasson).
    -Pas de télé,pas d'arrangement,tu vas creuver ce soir,saloperie de chien occidentale ! Lui dit gentiment Katioucha la chamane.
    -A quelle heure exactement? Faut que je le dise à Zorro afin qu'il vienne me sauver juste à temps...
    Là,stouf a marquer un point puisque Katioucha est amoureuse de Guy Williams depuis sa tendre enfance,quand c'est qu'elle rêvait d'un monde meilleur.
    -Si tu me présentes Zorro je ne t'assassinerai pas sous la pleine lune prés du feu, d'un coup de poignard dans les testicules (Que je dois manger avec des petits oignons et des courgettes au sel de céleri) afin de vivre éternellement,selon un rite vieu de dix mille ans !
    -Porte d'Orléan,dernier arrêt,tout le monde descend. Arbeit...Snell ! Dit la voix du métro et stouf se réveille en sursaut et part au boulot,c'est vendredi et demain week-end,plus que quelques heures à tenir en vie.
    Vivement demain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. stouf qui a le spectre de sa grand mother sur l'épaule (with a monkey on my neck)
      Ouf,ça me dit. Y a une mouche sur mon nez,va t'elle vivre encore quelques heures à Auchwitch ? Allez arbeit macht frei et bonne soirée soeurs et frères impromptus

      Supprimer
  4. je n'imagine pas franchement que tu ais été un jour copain avec un réveil matin :)
    ceci dit, moi non plus je ne suis pas du matin : ni hier, ni aujourd'hui, ni plus tard :(

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".